GP de France : Une performance insuffisante pour Fabio Quartararo

Panoramic
Fabio Quartararo n’a pu faire mieux que ramasser les pots cassés. Parti de la quatrième position, le champion du monde en titre n’a pas été en mesure d’aller chercher un podium devant son public ce dimanche lors du Grand Prix de France. Plombé par un mauvais départ qui l’a relégué au huitième rang au terme du premier tour, « El Diablo » n’a pu compter que sur les erreurs de ses rivaux pour remonter dans la hiérarchie. « Je ne vais pas dire une grosse, grosse déception, parce que tout le week-end, on a été parmi les plus rapides, a confié Fabio Quartararo dans des propos recueillis par Motorsport.com. Mais une petite erreur et ton résultat en course est terminé, donc c'est plus de la frustration qu'une déception. » Assurant ne pas être énervé après sa quatrième position juste derrière Aleix Espargaro, le Niçois assure qu’il s’habitue à l’idée de ne pas avoir de « droit à l’erreur » en course.


Quartararo : « Je ne m'amuse pas en course »


Conscient des limites de sa Yamaha, Fabio Quartararo s’est montré lucide sur le résultat qui aurait dû être le sien ce dimanche au Mans. « Trois pilotes devant moi sont tombés, Marc Marquez a fait un erreur devant moi… c'est huitième, assure le Français. Donc je vais dire qu’aujourd'hui (dimanche), j'ai eu de la chance, mais les autres sont partis à la faute de par les conditions. » Durant les 27 tours, Fabio Quartararo admet avoir été freiné par un souci avec sa monture. « C'est très difficile pour nous de faire un dépassement, et je n'en ai pas fait un de toute la course, s’est lamenté le Tricolore. Sincèrement, je ne m'amuse pas en course. Je n'arrive pas à trouver le plaisir que j'ai dans les essais. » Toujours leader du championnat du monde, Fabio Quartararo ne se l’explique pas. « Ce classement en tête, je ne sais pas comment j'arrive à le maintenir, parce qu'on a quand même des difficultés », a-t-il conclu. Place maintenant du Grand Prix d’Italie au Mugello, un circuit qui pourrait encore poser des problèmes à « El Diablo ».

>