GP de France : Quartararo compte se battre pour la victoire

panoramic


Fabio Quartararo partira ce dimanche en quatrième position à l'occasion du départ du Grand Prix de France, marque établie par le champion du monde en titre ce samedi lors de la séance de qualifications. Le Niçois a ensuite partagé des sentiments mitigés mais il tient à rester positif au vu de la féroce adversité qu’il avait en face, notamment celle des Ducati de Francesco Bagnaia, auteur de la pole position, et de Jack Miller, qui s’élancera juste derrière son coéquipier. « Sur le coup j'étais évidemment déçu mais deux minutes plus tard j'étais satisfait, a-t-il reconnu dans des propos rapportés par le quotidien L’Equipe. Il nous manque quelque chose, Ducati et ses pilotes ont vraiment un truc en plus. Je suis content de mon chrono, je ne pouvais pas faire mieux avec cette moto et la différence avec les autres Yamaha le prouve. » Plus déterminé que jamais, « El Diablo » se sent capable de réaliser un grand numéro en course devant un public tricolore acquis à sa cause et celle de son compatriote Johann Zarco, sixième en qualifications.

Quartararo : « S’il doit pleuvoir, autant qu’il pleuve beaucoup »


« La course sera longue et il y aura des opportunités pour doubler. Je reste confiant, on verra ce que donnera la météo, a ajouté le champion du monde en titre. J'aimerais autant que cela reste sec. Je pense qu'on a le rythme pour jouer la gagne, d'autant qu'on est très réguliers. » Du sec, au mieux, pour le pilote qui a longtemps eu des difficultés à conduire sous la pluie ou alors … des conditions extrêmes. « S'il doit pleuvoir, autant qu'il pleuve beaucoup, assure-t-il. On a montré en Indonésie ce qu'on était capable de faire. » Ce jour-là, sur une piste détrempée, Fabio Quartararo a impressionné tout son monde en montant sur la deuxième marche du podium. Les conditions seront un critère important mais qu'importe. Le pilote Yamaha, ou plutôt la rockstar du week-end sur le Circuit Bugatti du Mans, voudra être à la hauteur de l'événement.

>