GP d'Allemagne : Les réactions de Quartararo et Zarco après la course

panoramic

Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) - Vainqueur


« Je suis fatigué. Je toussais pendant la course. Je n'ai pas les mots. On a fait le choix du medium à l'arrière, c'était un peu risqué et j'étais l'un des seuls avec ce pneu. Je voulais rester en tête dès les premiers tours et imposer mon rythme, pour garder un peu de pneu vers la fin. Au freinage avec Peco (Francesco Bagnaia) dans le premier virage, on était vraiment à la limite. Dans le deuxième tour, il m'a passé au freinage mais j'ai vu qu'il n'allait pas vraiment tourner. J'y suis allé directement, je suis vraiment content. J'étais obligé (de gérer l'écart) car mon pneu allait se détruire encore plus si j'accélérais. J'ai vu que j'avais une seconde d'avance, puis 1''2, 1''4 et encore 1''2. Je gardais cet écart. Les pneus s'usaient pour moi mais aussi pour Johann (Zarco). C'était vraiment une course incroyable, je n'ai pas fait beaucoup d'erreurs. Je ne vais pas gérer (son avance au championnat, ndlr), je suis là pour gagner. Je prends les courses les unes après les autres. Le plaisir de gagner est fabuleux. »

Johann Zarco (FRA/Ducati) - 2eme


« Je suis content de ce bon départ et je sentais tout de suite que j'avais un peu plus de rythme qu'Aleix Espargaro. J'ai pu le doubler rapidement. Au moment où je le passe, Fabio (Quartararo) et Peco (Francisco Bagnaia) se bagarrent et je vois Peco chuter. Je me dis que ça fait un pilote de moins, je deviens deuxième. J'ai essayé de rester avec Fabio. Je voulais revenir sur lui car je savais qu'il avait le pneu medium et j'avais une chance à la fin. En forçant comme ça, j'ai sécurisé ma deuxième place vu qu'ils était assez loin derrière. Tant mieux car c'était délicat de contrôler la moto en fin de course et Miller (3eme) a, semble-t-il, terminé très fort. Les trois derniers tours étaient un cauchemar. Je suis très content, c'était très compliqué. C'est bien (d'être 3eme au championnat). Je suis constant après un podium offert à Barcelone et un bon podium aujourd'hui. C'est toujours dans la difficulté mais ça paye. »

Sources : Canal +, interviews officielles MotoGP

>