Valencia rebondit au Mexique

Antonio Valencia, l’ancien joueur emblématique de Manchester United, continue d’exercer son métier Outre-Atlantique. A 35 ans, cet ailier équatorien vient même de s’offrir un nouveau challenge. Vendredi, il a signé avec la formation de Queretaro, une équipe de milieu de tableau de la Liga MX et qui vu passer dans ses rangs un certain Ronaldinho il y a de cela quelques années. La saison écoulée, Valencia évoluait dans son pays, du côté de LDU Quito.

Une attraction de taille pour la Liga MX


Valencia, qui peut évoluer comme latéral et qui s’était fait remarquer en atteignant le record de vitesse pour un footballeur en 2015 (une pointe à 35 km/h), a disputé un total de 339 rencontres avec les Red Devils, signant au passage 25 réalisations. Il est le 9e joueur non-britannique le plus utilisé de l’histoire du club anglais (le 21e, toutes nationalités confondues). Son palmarès a aussi de quoi en faire pâlir plus d’un, avec notamment deux titres de champion d’Angleterre, une Cup et une Ligue Europa. Au Mexique, il espère pouvoir garnir encore un peu plus sa carte de visite.

>