Upamecano vaut déjà 100 M€

Reuters

Lorsqu'il avait quitté Valenciennes à l'été 2015, son choix avait pour le moins été surprenant. Déjà dragué par les meilleurs clubs français, notamment l'Olympique de Marseille, l'Olympique Lyonnais ou l'AS Monaco, Dayot Upamecano avait décidé de filer au... Red Bull Salzbourg. Un talent français prometteur qui rallie l'Autriche, où le niveau du championnat local reste discutable, ça relevait presque de la blague. A l'époque, l'intéressé, seulement âgé de 16 ans, s'était défendu en expliquant que seul ce club pouvait lui permettre d'évoluer régulièrement avec les professionnels.

La suite lui a plutôt donné raison puisque le RB Leipzig, plus qu'un partenaire pour le Red Bull autrichien, a récupéré le joyau contre 10 millions d'euros en janvier dernier. Depuis, Upamecano s'est fait une place au sein de la charnière du vice-champion d'Allemagne, et dispose déjà d'une expérience non-négligeable alors qu'il approche de ses 19 ans. Et l'intérêt des meilleurs clubs européens commence donc à se faire plus pressant...

Ainsi, selon Bild, les pensionnaires de Bundesliga étaient contraints de réagir et une clause libératoire de 100 millions d'euros aurait été ajoutée au contrat du numéro 17. Au sortir d'un mercato estival qui a vu l'inflation secouer à nouveau le monde du ballon rond, pas question pour les Allemands de se laisser piéger et de devoir lâcher ce Dayot Upamecano promis à un grand avenir.


>