Tottenham : Que va devenir Pochettino ?

On avait beau s’y attendre depuis quelques jours, semaines voire mois, le communiqué publié par Tottenham mardi soir a fait l’effet d’une bombe. Entraîneur des Spurs depuis l’été 2014, Pochettino a été démis de ses fonctions après cinq ans et demi de bons et loyaux services rendus au sein du club londonien. Le technicien de 47 ans - qui paye notamment la 14eme place occupée par Tottenham en Premier League - va donc laisser un immense vide dans un club qu’il a notamment emmené en finale de la dernière Ligue des Champions. Et plusieurs questions se posent naturellement concernant l’avenir des deux parties.
 

  •  

    Quid de l’ambitieux projet des Spurs ?



  •  

« Nous étions extrêmement réticents à l'idée d'opérer ce changement », a indiqué Daniel Levy, le président de Tottenham, dans le communiqué publié mardi. Et il y a de quoi. Pochettino représente le renouveau de Tottenham à l’échelle anglaise et européenne. Il est le coach du stade flambant neuf - et extrêmement onéreux - inauguré en fin de saison dernière. Il est également le technicien qui a fait exploser Harry Kane ou encore Dele Alli, entre autres. La question des hommes se posera d’ailleurs forcément, à court ou moyen terme. Kane a déjà affiché ses doutes concernant son avenir et pourrait vouloir changer d’air après cette décision. Idem pour plusieurs autres cadres du vestiaire, dont certains pourraient être particulièrement affectés, à l’image d’un Hugo Lloris qui avait noué une relation très forte avec l’ancien joueur du PSG. Le club londonien est clairement à un tournant, et ne devra pas se rater.

  •  

    Real Madrid, Bayern Munich… Qui pour accueillir Pochettino ?


  •  
Du haut de ses 47 ans, Pochettino a tout le temps pour rebondir. Et devrait voir de nombreuses possibilités s’offrir à lui après son excellent travail en Angleterre. Dès cet été, les choses devraient bouger. On pense forcément à trois clubs dont les entraîneurs sont - à des degrés divers - remis en question. Ole Gunnar Solskjaer semble en effet sur un siège éjectable depuis plusieurs mois du côté de Manchester United, et l’ancien de l’Espanyol pourrait trouver du côté d’Old Trafford un lieu où mettre de nouveau en application sa connaissance de la Premier League. En Espagne, si la tempête s’est calmée, Zinedine Zidane n’aura que peu le droit à l’erreur au Real Madrid, club associé à de maintes reprises au technicien argentin depuis la saison dernière. Enfin, selon les résultats du PSG en Ligue des Champions, la situation de Thomas Tuchel sera scrutée de près. A moins que l’horizon ne se débouche à très court terme ? Une porte s’est en tout cas ouverte en grand au Bayern Munich depuis le départ de Niko Kovac, et l’intérimaire Hansi Flick n’a été confirmé que jusqu’en décembre…