PSG : Mbappé revient sur sa prolongation

C'était l'évènement du week-end. Samedi soir, environ un quart d'heure avant le début de l'ultime rencontre de la saison de Ligue 1 que le Paris Saint-Germain disputait face à Metz (5-0, 38eme journée), Kylian Mbappé a annoncé devant un Parc des Princes en feu, qu'il prolongeait l'aventure jusqu'en 2025 avec le club parisien. Ce lundi, il était devant les journalistes pour parler officiellement de ce nouveau challenge.

Et l'attaquant international n'a pas échappé aux questions concernant son choix et sur son processus de réflexion. Désireux de rejoindre le Real Madrid il y a quelques mois encore, Kylian Mbappé a accepté d'en dire plus. "L'avantage c'est qu'il y avait une saison avec des objectifs auxquels ont était amenés à répondre. Mais bien sûr que ça pèse parce que c'était une décision difficile. Mais j'ai toujours voulu me réfugier dans mon football parce que c'est là où je suis bon. Après je savais qu'on allait être amenés à parler de ça et je voulais faire le meilleur choix possible."

"Tout le monde sait que je voulais partir"


Un choix pas simple donc, mais pas de quoi se faire des nœuds au cerveau selon le champion du monde. "Je n'avais pas de problème particulier avec la pression parce que je l'ai depuis que j'ai quatorze ans." Pour autant, il a fallu trancher entre la France et l'Espagne. "Tout le monde sait que l'an passé je voulais partir. J'avais l'intime conviction que c'était la meilleure décision possible à ce moment-là. Maintenant, les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Aujourd'hui il y a un contexte qui est différent. Un contexte sportif, un contexte privé. Un contexte aussi que j'étais libre et en tant que Français et de mon importance que je connais dans le pays, c'est un pays dans lequel je vais vivre et vieillir. Je reviendrai ici après ma carrière."

Mais ce qui a fait basculer les choses, c'est probablement une décision de la direction parisienne. "Le projet a changé. Le club a envie de changer pas mal de choses sur le plan sportif et ça m'a donné l'envie de continuer parce que je pense que mon histoire n'est pas finie ici, que ce soit sur le plan collectif et même sur le plan individuel. Mon histoire ici n'est pas terminée et j'ai de beaux chapitres à écrire encore ici."


>