PSG : C'est OK pour Skriniar ?

Reuters

Moins de bling-bling, pas de paillettes, davantage de "titis" parisiens. Telles étaient les orientations données récemment par Nasser al-Khelaïfi pour le Paris Saint-Germain. Le président du club tenait là un discours déjà entendu maintes fois ces dernières années sans qu'il soit véritablement suivi. À l'heure où le PSG entame un nouveau cycle avec la prolongation de Kylian Mbappé, le départ acté de Leonardo, celui annoncé de Mauricio Pochettino, l'arrivée validée de Luis Campos et celle à venir de Christophe Galtier, l'effectif va lui aussi être légèrement remanié. À commencer par la défense.

Pas toujours convaincu par les prestations des habituels titulaires de la charnière centrale, Paris s'est mis en quête d'un homme d'expérience. Si Sergio Ramos était censé être celui-là, son état physique fragile a poussé le club parisien à aller piocher du côté de la Serie A. Et c'est plus précisément à l'Inter Milan qu'il a trouvé son bonheur, en la personne de Milan Skriniar. Le solide central milanais n'avait toutefois pas très envie de quitter Giuseppe Meazza, mais d'après La Gazzetta dello Sport, il aurait désormais changer d'avis.

 

Hakimi, rôle décisif


Plusieurs raisons à cette évolution. D'abord, le salaire proposé par le PSG. 7,7 millions d'euros, soit plus du double de ce que le Slovène touche à l'Inter. Mais peut-être et surtout le coup de fil passé par son ancien coéquipier Achrak Hakimi. C'est, selon le média italien, ce qui aurait fini de convaincre Skriniar de boucler ses bagages et d'emmener sa femme Barbora et leur fille de deux ans, Charlotte, passer quelques années du côté de Paris. L'accord étant trouvé entre le club et le joueur, reste désormais au PSG et à l'Inter à s'entendre sur le montant du transfert éventuel. L'écurie française avait proposé 50 M€ avant de passer à 60 M€. Son homologue nerazzurra en demande 80.


>