OM : Majer plutôt qu'Adli ou Fulgini ?

AFP

Le tumulte a beau avoir secoué l'Olympique de Marseille de plein fouet samedi, le marché des transferts s'achève comme pour tout le monde du côté olympien, c'est-à-dire lundi soir. En deux jours, Jacques-Henri Eyraud devra donc boucler, en plus de ses ennuyeuses affaires courantes, l'arrivée du Croate Lovro Majer qui devrait être la quatrième recrue phocéenne après Pol Lirola, Arkadiusz Milik et Franco Tongya. Heureusement pour l'OM, c'est surtout Pablo Longoria qui peut se charger du dossier. Selon Sportske Novosti, le directeur sportif espagnol a d'ores et déjà formulé une offre de douze millions d'euros (plus quatre millions en bonus) auprès du Dinamo Zagreb, afin de remplacer Morgan Sanson fraîchement transféré à Aston Villa.



Son club espérerait quinze millions, directement et sans bonus, pour le milieu international de 23 ans, mais l'affaire devrait bel et bien se boucler. C'est bien la seule heureuse nouvelle, car dans le même temps, les portes semblent se refermer pour Amine Adli (Toulouse) et Angelo Fulgini (Angers), deux autres pistes marseillaises. Concernant le premier, son coach Patrice Garande s'en est chargé : "Il a montré à tout le monde son attachement au club. Il est jeune, il faut aussi le protéger et lui expliquer des choses. Il doit sa réussite à son travail, son investissement et ses coéquipiers. Il franchit les étapes peut-être plus vite que la moyenne, mais il vit un truc fantastique avec nous et a très envie que ça se termine par une montée. Ensuite, il sera temps de penser à son avenir."

Et concernant le deuxième, c'est le président du SCO, Saïd Chabane, qui s'est montré beaucoup plus concis sur Twitter. Mais tout aussi efficace, finalement : "Il ne partira pas." En réponse à des supporters lui demandant de ne pas aller à l'OM au vu des graves événements de la journée... Même sur le ton de l'humour, il y a toujours un fond de vérité. Le boss angevin a saisi la balle au bond.

 


>