Nantes / Kombouaré : "Pour moi, Blas, c'est veto"

Panoramic

"Pour moi, sportivement, il est impensable de le voir partir. Encore moins à Lille si c'est le cas", a déclaré Kombouaré, lors d'un point presse d'avant match, au sujet du joueur de 24 ans, sous contrat jusqu'en 2024 avec le club nantais. "Ce n'est pas un projet sportif, à mon avis. Ils ont fini dixièmes, derrière nous, et ils ne font pas la Coupe d'Europe. Il faut m'expliquer. Après, c'est le président qui tient les finances, si lui demain décide qu'il y a des départs, que fais-je ? Je ne suis qu'un entraîneur", a-t-il ajouté. L'entraîneur des Canaris avait déjà la semaine dernière envoyé une pierre dans le jardin de son président Waldemar Kita en réclamant des "arrivées et pas de départ" au sein de son équipe. Cette fois, il s’est exprimé sur les choix de son maître à jouer et en a profité pour rappeler ses attentes concernant l'évolution de son effectif d'ici le 31 août au soir.

"Aujourd'hui, j'ai quatre attaquants (Blas, Simon, Guessand, Mohamed). On en aurait huit, peut-être que je dirais Ludo pourquoi pas (le céder NDLR) ou Simon pourquoi pas. Aujourd'hui, vous croyez que je travaille pour diminuer mon équipe, pour mettre en difficulté mon groupe ? J'ai quatre attaquants donc pour moi, Blas, c'est veto. V-e-t-o", a-t-il martelé. Pour l’instant, le FC Nantes n’a recruté que le milieu de terrain Moussa Sissoko, absent trois semaines en raison d'une lésion musculaire aux ischio-jambiers, et les attaquants Evann Guessand (Nice) et Mostafa Mohamed (Galatasaray).  

Ludovic Blas devrait être du voyage à Marseille même si le technicien reconnaît que la situation est perturbante. "On va travailler pour qu'il soit bien mentalement, pour qu'il nous fasse du Ludo Blas". En coulisse, les dirigeants du FC Nantes travaillent à renforcer leurs rangs avec la possible arrivée d’Ignatius Ganago en provenance de Lens. Le remplaçant de Ludovic Blas aurait pu également venir des Sang et Or mais les tractations avec Gaël Kakuta sont devenues compliquées.


>