MLS : Saphir Taïder quitte Montréal

D'abord annoncé sur les réseaux sociaux par le club saoudien, le transfert de l'international algérien Saphir Taïder à Al-Ain FC a été officialisé par la direction de l'Impact Montréal pour un montant non dévoilé. Le milieu relayeur aura disputé en près de trois saisons à Montréal 76 matchs en MLS, dont 75 titularisations, pour un bilan de 20 buts 21 passes décisives. Marqués par la pandémie du coronavirus, les protocoles sanitaires sous lesquelles se dispute la saison actuelle en MLS ont contribué au départ de l'Algérien. Le fait que l'Impact ait dû jouer exclusivement aux États-Unis, d'abord lors du tournoi MLS is back, à Orlando, puis en partie au New Jersey pour ses "matchs locaux" depuis la fin septembre, était difficile pour Taïder au regard de sa situation familiale. Au début de la pandémie, le joueur avait dû envoyer sa femme enceinte et ses trois enfants en France. Après l'accouchement, des problèmes de douane avaient retardé le retour de sa famille, demeurée coincée en France plusieurs semaines. Taïder avait alors affirmé clairement que si l’Impact devait s’exiler aux États-Unis, il était peu motivé à participer à cette fin de saison loin des siens, ajoutant toutefois qu’il ne planifiait pas de demander un transfert.

Taïder gardera un bon souvenir


Ce transfert s'avère donc d'ordre familial davantage que sportif. "Une opportunité s'était présentée et le club a travaillé pour satisfaire le désir de Saphir Taïder", a précisé le directeur sportif de l'Impact, Olivier Renard, dans le communiqué officiel. On comprend mieux pourquoi, alors qu'il était apte à retrouver le onze montréalais la semaine dernière après une blessure, le milieu algérien n’est finalement jamais revenu au jeu. Dans le même communiqué, Taïder a admis lui aussi qu'il s'agissait d'une opportunité qu'il ne pouvait pas refuser, tout en reconnaissant qu'il quittait Montréal le cœur déchiré. « Je me sentais vraiment très bien dans ce club et ma famille était très bien dans cette ville, a-t-il dévoilé. Je vais garder de magnifiques souvenirs. Je veux remercier mes coéquipiers, le staff, Olivier Renard, Thierry Henry, le propriétaire Joey Saputo qui a tout fait pour ma famille et moi, ici et à Bologne, et finalement les supporters qui m'ont fait sentir à la maison dès mon arrivée. Ce n'est qu'un au revoir... Pourquoi pas revenir un jour. »

Une substantielle économie salariale


En tant que joueur désigné, Saphir Taïder gagnait près de 1.5 million de dollars cette saison avec l'Impact. Avec encore une année supplémentaire restante à son contrat, qui lui aurait rapporté le double (3 millions) selon certaines sources, la direction du club montréalais réalise une économie salariale substantielle. Celle-ci devrait lui donner une marge de manœuvre supplémentaire en vue du recrutement pour la saison 2021, en tenant compte du cap salarial à respecter en MLS. Dans un contexte où la structure du club commence à se mettre en place depuis l'arrivée du directeur sportif Olivier Renard, nul doute que ce transfert peut être vu logiquement dans l'optique de construire l'équipe pour l'avenir, en cohérence avec ce que ses nouveaux dirigeants ont à l'esprit quant à sa philosophie.