Metz : Vagner s'est mis à dos certains supporters de Nancy

Jeudi, le FC Metz annonçait officiellement la signature de Vagner Dias. L'attaquant international cap-verdien quittait Saint-Etienne pour le club lorrain en faveur duquel il paraphait un contrat de quatre années, soit jusqu’en juin 2024, contre une somme estimée à 3 millions d'euros. « Je suis très content de retrouver un club comme Metz. C'est un club historique en France. Je suis vraiment très heureux d'être ici », déclarait alors l'ancien joueur de Gil Vicente au Portugal, heureux de retrouver la Ligue 1 après dix-huit mois en prêt à l'AS Nancy Lorraine, en Ligue 2.

Seulement voilà, les supporters de l'ASNL ont du mal à avaler la pilule, eux qui espéraient revoir sous leurs couleurs un joueur qui avait marqué 13 buts en une saison et demie. Les mots de l'intéressé, sur le caractère « historique » de son nouveau club, le FC Metz, sont mal passés auprès de certains fans du Chardon, qui n'ont pas tardé à le taxer de « traître » sur Twitter. Dans les colonnes de L'Est Républicain, Vagner Dias s'est justifié à propos de son choix. « Franchement, mon agent a décidé que je vienne à Metz. Metz a été bien avec le club, Saint-Etienne a accepté l'offre et moi j'ai choisi Metz car ce club a un très bon projet pour moi. Je suis content d'être dans une équipe de Ligue 1. C'était ma priorité, je pense que c'est le moment de jouer à un haut niveau », a indiqué le natif de Mindelo, droit dans ses bottes.

« Certains supporters de Nancy sont déçus que je signe à Metz ? Je comprends, chacun a son opinion. La vie c'est comme ça, il y'a des gens qui vont t'aimer, d'autres qui ne vont pas t'aider, a poursuivi le Requin Bleu (surnom des internationaux cap-verdiens, ndlr). Je pars de Nancy la tête haute, je pense que j'ai tout donné là-bas quand j'étais sur le terrain. J'ai tout donné pour ce club, je veux remercier les gens qui m'aiment et ceux qui ne m'aiment pas aussi. Qu'ils profitent des moment où j'étais ici. Je garderai de bons souvenirs de mon passage à Nancy, c'est club qui m'a donné beaucoup de choses. Si je suis un joueur reconnu, c'est grâce à Nancy. » S'il n'est pas certain que ces mots apaisants calment le courroux des supporters nancéiens, il n'empêche que Vagner Dias, également pisté par Strasbourg cet été, s'est entraîné avec les Grenats pour la première fois.