Mercato : Monaco, embouteillage en attaque !

Reuters

A croire que l'AS Monaco n'apprend pas de ses erreurs, aussi récentes soient-elles. Les pensionnaires du Stade Louis-II ont pourtant pris soin ces derniers mois de réorganiser une bonne partie de l'équipe dirigeante, puisque le directeur sportif Michael Emenalo a été remercié, Vadim Vasilyev a été poussé vers la sortie également, et c'est Oleg Petrov qui fait désormais office de n°2 sur le Rocher. "Ensemble, nous allons travailler dur pour contribuer à remettre le club sur les rails du succès connu ces dernières années tout en poursuivant son développement", indiquait le nouveau bras droit du propriétaire Dmitri Rybolovlev en février dernier.

 


La fin de l'exercice 2018-2019 avait permis à l'ASM de sauver sa peau in extremis en Ligue 1 (17e), après la mascarade du remplacement de Leonardo Jardim par Thierry Henry... puis son rappel aux affaires. Mais le début de saison des Monégasques est très préoccupant, avec deux défaites cinglantes en championnat contre Lyon (0-3) puis à Metz (3-0). Aucun but marqué, six encaissés, malgré un effectif disposant de plusieurs joueurs de grande qualité, comme Gelson Martins ou Cesc Fabregas, les signaux envoyés n'incitent pas à l'optimisme. Les Montpelliérains Benjamin Lecomte et Ruben Aguilar se sont aussi engagés, gonflant encore un effectif, où le nombre de contrats professionnels semble difficile à déterminer. Chaque été, mais aussi l'hiver dernier pour faire face à l'urgence sportive, Monaco recrute à tours de bras, et la saison passée,Thierry Henry, peu après sa prise de fonctions, avait ouvertement milité pour que de nombreux départs soient actés afin de réduire le groupe en quantité. "La première priorité est de réduire notre effectif", confirmait Petrov en début de mois, évoquant un effectif en fin de saison dernière riche de... 74 contrats pros !  

Or, pas moins de 14 joueurs sont revenus de prêt à l'intersaison, même si autant ont fait le chemin inverse, là encore sous forme de prêt ou pour un retour vers leur club d'origine. Néanmoins, Jardim dispose encore d'un groupe bien trop conséquent. Difficile, dans ces circonstances, de réussir à concerner tout le monde. Mais ça n'empêche vraisemblablement l'ASM de continuer son marché. Ainsi, un nouveau joueur s'est engagé ce mercredi, sous forme de prêt avec option d'achat. Il s'agit d'Islam Slimani, que Leicester City a donc laissé filer. Et voilà une nouvelle recrue offensive sur le Rocher, après le transfert définitif de Gelson Martins (Atlético de Madrid), et les arrivées de Wissam Ben Yedder (FC Séville) et Henry Onyekuru (Everton).  Et alors même que Radamel Falcao, Sofiane Diop, Willem Geubbels, Pietro Pellegri et Stevan Jovetic sont toujours là, sans perdre de vue que Keïta Baldé est revenu de son expérience à l'Inter Milan. A en perdre son latin... Peut-être l'ASM a-t-elle anticipé, en engageant l'international algérien, plusieurs départs à venir en attaque ?

Mercato Express : Slimani débarque sur le Rocher