Mercato : Longoria calme le jeu

Panoramic

"Nous avons ciblé les postes que nous voulons renforcer et ceux sur lesquels nous avons besoin de nous améliorer. En ce moment, nous faisons face à un marché très spéculatif", a-t-il déclaré. "Nous avons donc nos objectifs mais il faut rester cohérent par rapport à cette tendance", a ajouté le président. "Cette cohérence doit également se retrouver dans notre identité de jeu, avec des profils de joueurs déterminés à nous rejoindre".

Il a aussi évoqué "une véritable logique de construction collective" avec Jorge Sampaoli et son staff. Le mois dernier, l'entraîneur argentin, sous contrat jusqu'en 2023, avait invité les dirigeants à être "sincères" sur les ambitions de l'OM en Europe. Jeudi, la DNCG, le gendarme financier du football français, a levé les contraintes de recrutement imposées l'an dernier face aux difficultés financières du club.

En interne, le club dit viser cet été "deux défenseurs, un gros milieu et un attaquant", alors que deux titulaires indiscutables, Boubacar Kamara (parti libre à Aston Villa) et William Saliba (retour de prêt à Arsenal), ont quitté le club. Mais une autre épée de Damoclès pèse sur la construction de l'effectif olympien: une possible interdiction de recrutement dans l'affaire Pape Gueye, au coeur d'un contentieux avec Watford, qui sera examinée en octobre par le Tribunal arbitral du Sport.


>