Mercato : Le Havre calme les ardeurs de l'OL sur le dossier Kadewere

Pour Lyon, les choses ont semblé s'accélérer sur le marché des transferts ce vendredi. France Football a d'abord annoncé que l'OL et Villarreal avaient trouvé un accord concernant Karl Toko Ekambi, qui pourrait être libéré contre un chèque de vingt millions d'euros ou débarquer en prêt. Dans le même temps, les Gones auraient aussi avancé leurs pions sur un autre dossier : celui de Tino Kadewere. Après avoir essuyé un premier refus avec une offre de sept millions d'euros, les dirigeants rhodaniens seraient revenus à la charge en doublant le montant proposé (quatorze millions d'euros).

L'OL concurrencé par des clubs anglais pour Kadewere


Une offensive suffisante pour faire céder Le Havre, soucieux de conserver le meilleur buteur de Ligue 2 (18 réalisations en 20 matchs) jusqu'au terme de la saison ? Apparemment pas. « Je vais être clair, cette offre n'existe pas, » a assuré Pierre Wantiez au quotidien Paris-Normandie. Le directeur général du HAC a certes admis qu'une deuxième offre était parvenue sur le bureau des dirigeants normands, mais en précisant que celle-ci était de l'ordre de dix millions d'euros (bonus inclus). Si les Lyonnais retenteront peut-être leur chance avant le 31 janvier, les Normands savent pour leur part que la plus grosse menace pourrait venir de l'autre côté de la Manche. « C'est souvent vers le 25 janvier que les Anglais passent réellement à l'action, » a expliqué Pierre Wantiez. En Premier League, Southampton et Bournemouth seraient intéressés par le profil de l'attaquant zimbabwéen.