Mercato : Au Bayern, le chéquier reste froid

Reuters

Champion d'Allemagne en titre, le Bayern Munich se sent fort. Suffisamment pour ne pas dépenser sans compter lors du mercato estival. Seule recrue, le défenseur français Dayot Upamecano acheté 42.5 M€ au RB Leipzig. Pour le reste, des retours de prêt (comme Mickaël Cuisance) et des départs sans rentrée d'argent. Pour autant, le président du club est satisfait du groupe bavarois.

Interrogé dans les colonnes de Kicker, Herbert Hainer a confirmé que le groupe de Julian Nagelsmann était complet et prêt à défendre son titre. Entre autre. "Nous gardons un œil sur le marché jusqu'au terme du mercato pour ne pas laisser passer d'opportunités. Mais notre effectif est fait de joueurs internationaux de premier choix. De fait, on n'a aucun besoin urgent."

 

Ne pas faire comme le PSG ou Barcelone

Et le boss munichois de soixante-sept ans d'ajouter : "Nous ne sacrifierons jamais le sérieux économique du Bayern pour surenchérir sur nos concurrents, à court terme. [...] Je vois que Barcelone a plus d'un milliard de dettes, que le PSG accuse des pertes de 123 M€ en 2019-2020 (...), nous voulons rester compétitifs et éviter de tels scénarios."


>