Lyon : Les vérités d'Aulas sur Ronaldo, Aouar, Rabiot...

Alors que l'Olympique Lyonnais s'apprête à défier la Juve en 8es de finale aller de C1 le 26 février prochain, le président lyonnais a été convié à s'exprimer sur un large éventail de sujets par la publication transalpine Tuttosport. Au programme de cet entretien, le mercato du présent, du futur, mais aussi, du passé. Aulas révèle ainsi qu'il a bien failli s'offrir Cristiano Ronaldo : "J'ai été proche d'être le premier président de CR7. On l'avait rencontré durant un tournoi au Portugal. Il avait 15-16 ans et il était déjà très fort. J'avais essayé de l'acheter au Sporting, mais malheureusement sans succès. Il me reste la satisfaction d'avoir vu le début d'une histoire fantastique (...) Si ça ne tenait qu'à moi, il aurait gagné le Ballon d'Or cette année", a confié le cacique rhodanien dans des propos relayés par Eurosport.

Aulas se confie sur les pistes Matuidi et Rabiot

 

Aulas dévoile également qu'il a approché l'ancien parisien Adrien Rabiot il y a quelques semaines : "En janvier dernier, je l'ai voulu pour un prêt de six mois. Mais c'est à ce moment qu'il a commencé à jouer à la Juve. C'est un grand talent". JMA confirme également sa volonté de s'offrir le Turinois Blaise Matuidi : "J'ai essayé l'été dernier, en vain. Mais je n'ai pas abandonné. On en reparlera en juin. Il serait parfait pour nous : régulier, tactique et champion du monde." Le dirigeant rhodanien a ensuite été interrogé sur une éventuelle arrivée d'Houssem Aouar dans le Piémont : "Le président Agnelli ne m'en a jamais parlé, mais je sais qu'il y a eu des contacts entre nos dirigeants. J'aimerais le voir à la Juve et j'espère que c'est son ambition". Aulas, a ensuite brièvement évoqué Rayan Cherki : "Il peut devenir plus fort que Kylian Mbappé s'il reste à l'OL encore plusieurs années".

En bon businessman, l'homme fort de Lyon a profité de cet entretien pour avancer ses pions sur un joueur... du PSG. Il s'agit de Mauro Icardi, dont l'avenir parisien est actuellement incertain : "Le revoir en Italie ? A la Juve ? S'il veut jouer toutes les semaines, il doit venir à Lyon. L'été dernier, je l'ai dit aussi à sa femme. J'ai eu un entretien avec Wanda Nara et elle m'a fait une superbe impression en tant qu'agent". Si Kylian Mbapé n'est pas son joueur, le boss de Lyon semble connaître sa future destination : "Un futur à la Juve ou au Real ? Au Real, où il y a son idole Zinédine Zidane."