LOSC : Une plainte déposée contre Lopez

Reuters

La saison a beau être à peine terminée, le LOSC n'en quitte pas pour autant la Une de l'actualité de la Ligue 1. Mais pas forcément pour des raisons très reluisantes. Mardi, L'Equipe révélait qu'une descente de police avait été effectuée au domaine de Luchin, siège du club. Les agents de la PJ y ont procédé à des auditions liées à des transferts effectués durant la présidence Gérard Lopez, parti en décembre 2020 après un mandat de près de quatre ans.

Une transaction intéressait tout particulièrement les enquêteurs : la vente de Victor Osimhen à Naples, durant l'été 2020, contre la somme de 71,3 millions d'euros, avec en contrepartie les signatures de quatre joueurs, dont trois ont depuis plié bagages, pour 20,3 millions d'euros.

 

La gestion de Gérard Lopez épinglée


Le quotidien sportif nous apprend ce mercredi que le club nordiste a déposé une plainte contre X dans ce dossier auprès du Parquet de Lille au mois d'octobre 2021. Celle-ci fait suite à un signalement, en avril 2021, des commissaires aux comptes du club nordiste à Mme la Procureure de la République pour une « possible survalorisation de l'avant-centre nigérian Victor Osimhen ».

« Après un premier temps de vérification, poursuit le Parquet, toujours cité par L'Equipe, les investigations vont se poursuivre avec l'étude des documents recueillis lors de la perquisition effectuée mardi dans les locaux du club à Camphin-en-Pévèle (Nord), dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte du chef d'abus de biens sociaux. » Les oreilles de Gérard Lopez n'ont pas fini de siffler...

 


>