Ligue 1 : Un retour de Favre est une "possibilité"


Lucien Favre est prêt à entraîner de nouveau. Licencié du Borussia Dortmund le 13 décembre décembre 2020 consécutivement à une gifle infligée par Stuttgart en Bundesliga (1-5), le technicien suisse a depuis opté pour une longue pause, même si son nom a parfois été cité, notamment à Bordeaux l'été dernier. "Partir d'un club et recommencer direct dans un autre, non. Il faut retrouver de l'énergie, mais surtout regarder ailleurs, se perfectionner, s'ouvrir, ce qu'on ne fait pas quand on est en poste", raconte dans L'Equipe celui qui en a profité afin d'aller à Bilbao récemment, et aurait apprécié observer l'Ajax Amsterdam d'Erik ten Hag, un désir rendu impossible par les restrictions sanitaires.

"L'Europe est grande", juge Favre, qui désire retrouver un banc


L'ancien entraîneur de l'OGC Nice, entre 2016 et 2018, a avoué avoir eu des discussions avec des clubs, mais n'a pas voulu prendre le train en marche, pour une question de timing. Cela a notamment été le cas avec Crystal Palace, qui a finalement opté pour Patrick Vieira en juillet dernier. "C'était trop tôt. Ils me disaient : 'Qu'est-ce qu'on doit faire de plus ?' Mais rien, c'était seulement une question de timing. Six mois de pause, c'était trop peu. Mais les discussions avec Palace, c'était magnifique, et je suis content pour Patrick Vieira qu'il soit là-bas. Il a des dirigeants vraiment bien", a commenté le natif de Saint-Barthélemy.

Déplorant le manque de risque pris dans le football actuel, il a valorisé un aspect observé chez le Manchester City de Pep Guardiola. "Ce que j'aime chez Guardiola, c'est que son contre-pressing est intelligent, les gars essaient de retrouver le ballon en quatre ou cinq secondes, mais ils visent le ballon, pas les jambes de l'adversaire", a-t-il analysé, citant également Thomas Tuchel comme un entraîneur qui "s'est magnifiquement adapté à son effectif à Chelsea".

Au sujet du PSG, Favre a estimé que Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar étaient capables de se mobiliser dans le pressing, lors des grands matchs. "Mauricio Pochettino va encore améliorer l'équilibre de l'équipe", a jugé l'ancien entraîneur de Dortmund, qui n'a pas exclu un retour dans le Championnat de France. "C'est une possibilité, mais l'Europe est grande", a répondu celui qui a eu des discussions avec Rennes, Lille ou l'OM.

>