Jürgen Klopp (Liverpool) : « Nous voulons garder tout le monde »

Depuis le début de la saison, Liverpool a l'apparence d'une machine parfaitement huilée qui écrase tout sur son passage, grâce notamment aux prouesses de Sadio Mané, Mohamed Salah et Roberto Firmino. Dans l'ombre de ce trio infernal et victime de pépins physiques à répétition, Xherdan Shaqiri n'a, pour le moment, pas souvent eu l'occasion de s'exprimer chez les Scousers. De quoi susciter l'intérêt de l'AS Rome qui, d'après Sky Sport Italia, voudrait profiter du Mercato hivernal pour attirer l'international suisse. Jürgen Klopp, lui, est farouchement opposé à toute velléité de départ. « En décembre et janvier, nous avions un banc rempli de gamins. Des gamins fantastiques, mais des gamins, a rappelé le technicien allemand en conférence de presse. Dès lors, comment pensez-vous qu'on puisse céder un joueur à qui que ce soit ? Je ne le comprends pas. Cela ne concerne pas que Shaqiri, mais tout le monde. Nous voulons garder tout le monde pour arranger notre situation, et non pas arranger les situations des autres clubs. (...) De notre côté, il n'y a absolument aucune intention de vendre le moindre joueur. »

Klopp : « A 50% ou 60%, nous n'aurons aucune chance »


L'entraîneur des Reds a également évoqué le défi qui attend ses protégés sur le terrain de Wolverhampton ce jeudi (21h00). « Les joueurs de cette équipe vous donnent l'impression que le terrain est immense et vous font beaucoup galoper, a analysé l'ancien coach de Dortmund. Vous devez énormément courir. C'est leur façon de jouer. Nous avons des solutions pour les contrarier, mais cela nécessite une implication maximale. Si vous n'êtes qu'à 50% ou 60% face aux Wolves, vous n'avez aucune chance. »