Jean-Michel Aulas veut "une ou deux recrues" à Lyon

L'Olympique Lyonnais va disputer une finale de Coupe pour la première fois depuis 2012. Les Rhodaniens disputeront à Reims ou au PSG le trophée de la Coupe de la Ligue dans deux mois. La qualification a été acquise dans la douleur face à Lille mardi, et suite à cet exploit, le président de l'OL s'est exprimé sur le mercato. D'après le cacique lyonnais, un ou deux joueurs doivent encore arriver. Notamment le jeune Brésilien Bruno Guimaraes.

Aulas veut continuer de renforcer l'équipe


« On va essayer de renforcer l’équipe. Ça a déjà été fait avec l’arrivée de Karl (Toko-Ekambi). On va continuer. On ne peut pas se permettre, à Lyon, d’être en-dessous de notre niveau. On va tout faire pour compenser les blessures que nous avons subies. Comme vous le voyez, ni Vincent (Ponsot), ni Florian (Maurice) ne sont avec nous ce soir donc ça veut dire qu’ils travaillent. Ce n’est pas facile. L’équipe a déjà un bon niveau donc il faut obtenir des joueurs qui soient d’un niveau encore supérieur. Mais il ne faut pas affaiblir l’enthousiasme et la dynamique qui ont été créés par le centre de formation. L’académie fait des performances. On a encore toute une génération de jeunes joueurs. L’opportunité de pouvoir jouer a révélé qu’ils étaient pratiquement mûrs. Il faut trouver le bon compromis entre renforcer l’équipe et donner la chance aux jeunes joueurs issus du centre de formation. C’est là où l’expérience de Juni, la finesse de Florian, sont essentielles, en harmonie avec Rudi (Garcia). J’espère qu’on va aboutir sur un autre joueur et peut-être deux, qui vont venir renforcer le groupe très rapidement. », a ainsi indiqué le président lyonnais dans des propos relayés par RMC.

Le président Aulas a également été sondé mardi soir sur la situation du jeune milieu de terrain brésilien Bruno Guimaraes, courtisé par l'OL : « Tant que ce n’est pas signé, il faut avoir plusieurs pistes qui permettent d’avoir une alternative. Il y en a une en Angleterre et une, effectivement, au Brésil. Même s’il est aujourd’hui en Colombie avec la sélection. Ce sont deux joueurs qu’on chasse. On ne prendra que l’un des deux. Ce sont d’excellents joueurs. On ne peut pas en parler tant ce que n’est pas conclu. C’est pour ça qu’on suit deux pistes en même temps. »