Hakimi, le Real Madrid dément formellement

Le transfert d'Achraf Hakimi du Real Madrid vers l'Inter Milan le premier septembre 2020 fait parler. Alors que des bruits venus d'Italie faisaient état de la volonté du club madrilène de récupérer le joueur, faute d'avoir reçu un premier paiement intériste, le Real a immédiatement répliqué par le biais d'un communiqué. Pour lui, tout va bien.

 

C'est le Corriere dello Sport qui a indiqué il y a une semaine que Madrid attendait toujours le versement de 10 M€, première partie des 40 M€ attendus pour le transfert du milieu de terrain marocain. Ce samedi, le média en a remis une couche, indiquant que Florentino Perez était désormais décidé à rapatrier le joueur, le tout sur fond de garanties non-signées par l'Inter Milan, chose que les Italiens auraient contestées de bonne foie tandis que le Real aurait insisté sur l'obligation d'avoir ces fameuses garanties.

 

Tout à fait faux

Un embrouillamini qui n'aurait finalement pas lieu d'être, à la lecture du communiqué madrilène. "Les tensions présumées entre notre club et l'Inter, rapportées par le Corriere dello Sport, sont tout à fait fausses. Le Real Madrid n'a, à aucun moment, procédé à une prétendue exigence de garanties de la part de l'Inter Milan. Les conditions du transfert du joueur sont encadrées par des conditions contractuelles habituelles et normales. Et plus encore dans ce cas, avec l'Inter Milan, avec qui le Real Madrid a toujours entretenu et entretient encore d'excellentes relations, en tant que club et ami historique". Tout est donc bien qui se finit bien.


>