Guardiola veut du sang frais

Reuters

Même si le New York Times place Manchester City sous la menace du fair-play financier, avec un risque d'exclusion de la Ligue des champions dans les années à venir, le Daily Mail accorde de son côté à Pep Guardiola une enveloppe de recrutement de 200 millions de livres, soit environ 230 millions d'euros, pour le prochain mercato. Le manager espagnol aurait l'envie de "rafraîchir" un effectif qui vient d'amasser 198 points (sur 228 possibles) lors des deux dernières saison en Premier League.

Guardiola voudrait quatre renforts, dont deux en milieu de terrain. La priorité est de trouver un successeur à Fernandinho (34 ans), et c'est le nom de Rodrigo qui se dégage. Sa clause libératoire fixée à 70 millions d'euros du côté de l'Atlético de Madrid n'a rien d'effrayant pour les Citizens. Un milieu au profil plus offensif est également ciblé, en cas de départ d'Ilkay Gundogan. C'est là qu'arrive Houssem Aouar, qui avait brillé contre City avec Lyon en Ligue des champions cette saison, rappelle le Daily Mail.

Plus haut sur le terrain, Manchester City a supervisé Luka Jovic (Francfort), qui semble plus proche du Real Madrid, et s'intéresse également à la pépite de Benfica, Joao Felix. Enfin, un défenseur devrait également arriver. Pas forcément un latéral gauche, malgré l'intérêt porté à Ben Chilwell (Leicester), mais plutôt un défenseur central. Le très coté Matthijs de Ligt (Ajax), courtisé par le Barça, est la cible n°1, alors que Nicolas Otamendi, Fabian Delph et Eliaquim Mangala pourraient quitter les champions d'Angleterre.

 City revient à l'Etihad pour fêter le titre de Premier League