Griezmann au Barça, enfin !

C’est fait. Face à l’inflexibilité des Matelassiers, bien décidés à ne surtout pas accorder de facilités de paiement à leurs rivaux blaugranas – via un financement échelonné notamment – le FC Barcelone s’est résolu à verser à l’Atletico de Madrid le montant de la clause libératoire d’Antoine Griezmann. A savoir 120 millions d’euros. Via un transfert effectué ce jeudi, rapporte le quotidien L’Equipe.

Les fonds sont attendus ce vendredi  sur les comptes des Colchoneros. Sitôt crédités, l’attaquant de l’équipe de France pourra librement s’engager en faveur du club catalan. Pour une durée de cinq ans selon les modalités ficelées depuis le mois de mars. C’est donc la fin d’un feuilleton au long cours qui aura vu les Barcelonais refuser d’inclure le latéral Nelson Semedo dans le deal et les Madrilènes fermer la porte à un paiement en deux fois, quitte à gagner 10 millions d’euros de plus.     

Selon toute vraisemblance, le temps que le contrat soit validé par la ligue espagnole, Antoine Griezmann devrait être présenté à la presse catalane ce week-end. Mais pas aux supporters du Barça, comme le veut la coutume. Les travaux de rénovation de la pelouse du Camp Nou, qui ne seront pas terminés avant un mois, tombent à pic alors que le champion du monde n’est pas à l’abri des sifflets de quelques fans réfractaires. La reprise de l’entraînement du Barça est programmée ce lundi 15 juillet.