Genk blinde Paul Onuachu, son buteur miracle

Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour. Ainsi pourrait-on résumer la logique ayant présidé à la prolongation de Paul Onuachu à Genk pour une saison supplémentaire. Désormais lié au club belge jusqu'en juin 2024, l'immense attaquant nigérian va bénéficier d'une substantielle revalorisation salariale. « Nous voulions remercier Paul pour ce qu’il représente au KRC Genk, a déclaré le directeur général du club, Erik Gerits, dans les colonnes du Het Belang van Limburg. Quand un contrat aussi important est prolongé, un nouveau salaire l’accompagne. D’autre part, le lien mutuel est encore renforcé, et nous sommes mieux armés car le joueur n’entre pas dans sa dernière année de contrat après cette saison. »


Un futur transfert sous conditions


Le message envoyé aux courtisans du Super Eagle, nombreux l'été dernier (des clubs anglais et l'OL avaient été cités) est limpide : si un club souhaite recruter Paul Onuachu (27 ans), il faudra y mettre le prix. « Nous communiquons très ouvertement entre nous, Paul sait aussi que nous ne le bloquerons jamais s’il peut réaliser le transfert de ses rêves. Mais seulement si les conditions sont bonnes pour lui et pour nous », a ajouté le dirigeant avec franchise. Auteur de 33 buts en Jupiler Pro League la saison passée, l'ancien joueur du FC Midtjylland avait terminé meilleur buteur du championnat, Soulier d'ébène et footballeur professionnel de l’année en Belgique.



>