Bordeaux rêve (aussi) de Koscielny

ICON SPORT

"Le but n’est pas d’aligner des joueurs, mais de valoriser ceux que compte déjà l’effectif." Cette position, défendue ce jeudi par Eduardo Macia, le directeur sportif des Girondins, lors de la présentation officielle des recrues Hwang Ui-Jo et Loris Benito, n’empêche pas Bordeaux de caresser un rêve. Celui d’attirer le défenseur international Laurent Koscielny (51 sélections, 1 but).

A 33 ans, le Gunner, sous contrat avec Arsenal pour encore une saison, a choisi d’engager un bras de fer avec son club pour quitter in fine Londres, où il évolue depuis maintenant presque une décennie (2010). Et si son coach Unai Emery souhaite le conserver, les prétendants n’ont pas tardé à se dévoiler…

"Ce serait fantastique de pouvoir faire le faire venir"

L’ancien Lorientais a de toute évidence toujours la cote à l’ouest. Après le Stade Rennais, ce sont donc en effet les dirigeants bordelais qui imaginent rapatrier Koscielny. Macia, qui voit en ce dernier "un leader, un défenseur intelligent et l'un des meilleurs défenseurs que j'aie pu voir dans ma carrière", l’a clairement énoncé en ces termes, relayés par Sud-Ouest.

"Ce serait fantastique de pouvoir faire le faire venir. Mais pour l’instant, c’est un joueur d’Arsenal." Pour l’instant… Entre vœu pieux et réelle ambition de recruter le vice-champion d’Europe 2016, le dirigeant bordelais n’a donné aucune indication sur l’état d’avancement des négociations supposées avec les Gunners.

-------------------------
(*) Le Sud-Coréen Hwang Ui-Jo (26 ans) est un attaquant de pointe et le Suisse Loris Benito (27 ans) évolue au poste d’arrière gauche.