Bayern : Lewandowski, une dernière année et puis s'en va ?

Reuters

Les choses pourraient être en train de tourner au vinaigre entre Robert Lewandowski et le Bayern Munich. Après que l'attaquant de trente-trois ans a clamé son souhait de changer d'air, le président du club bavarois a tenu à lui répondre par médias interposés. Pour Herbert Hainer, pas question de laisser partir l'artilleur bavarois. D'autant que lui trouver un remplaçant de calibre équivalent s'annonce compliqué. À l'occasion d'un entretien accordé dimanche à Sport1, le dirigeant a fait preuve d'une grande fermeté. "Robert a un contrat jusqu'en 2023. C'est donc la durée durant laquelle il jouera avec nous. Oliver (Kahn) et Hasan (Salihamidzic) lui ont fait une offre de prolongation. Apparemment, cela n'a pas été accepté."

"C'est son droit de ne pas prolonger"


Herbert Hainer a également répondu à l'affirmation de Robert Lewandowski sur l'absence d'offre officielle de la part du Bayern, offre qui, selon le président, n'est donnée que "lorsque tout a été négocié verbalement". Et de conclure : "Il a un contrat, donc il me semble qu'il doit l'honorer. C'est son droit de ne pas le prolonger." Munich parait donc prêt à conserver le joueur contre son gré, quitte à le voir partir libre dans un an.


>