Aulas regrette Genesio !

Icon Sport
Décidément, quelque chose nous dit que l’OL n’est toujours pas sorti de la tempête. Deux jours après les incidents qui ont opposé Marcelo et plusieurs joueurs lyonnais à leurs propres supporters, au terme de la rencontre face à Leipzig qui a permis aux Gones de se qualifier, Jean-Michel Aulas a de nouveau attisé le feu. Dans une interview accordée à nos confrères d’Eurosport.fr, le président de rhodaniens a redit à quel point il regrettait d’avoir mis fin à sa collaboration avec Bruno Genesio.

« On leur a donné raison… »


D’abord interrogé sur la nomination de Rudi Garcia, toujours pas acceptée par une partie des suiveurs du club, « JMA » a d’abord remis en cause leur influence. « Ne courrait-on pas un risque de se retrouver 15e après avoir écouté les supporters ? », a-t-il interrogé, avant de préciser le fond de sa pensée : « On leur a donné raison avec Bruno Genesio et je m’en mords les doigts de ne pas l’avoir gardé. Je préfère avoir des résultats plutôt que d’écouter les sifflets. […] Je rappelle que Rudi Garcia a joué la finale de la Coupe d’Europe dans mon stade. »

Se séparer de Genesio, une erreur ?


Le patron des Gones a même concédé avoir « commis une petite erreur » : « J’ai écouté les groupes de supporters. Peut-être que je n’ai pas rendu service à l’institution. J’ai aussi voulu faire plaisir à Bruno. Moi, je pouvais vivre la situation parce que j’avais plus de bouteille que lui. » Alors que la réception de Rennes, dimanche, dans le cadre de la 18eme journée de Ligue 1 s’annonçait déjà houleuse, pas sûr que cette nouvelle sortie d’Aulas apaise les tribunes.