Alvaro, du sérieux pour l'OM ?

Reuters

A l'été 2017, il avait travaillé sur le dossier Carlos Bacca, et la venue de l'attaquant international colombien était alors en très bonne voie, mais l'Olympique de Marseille n'avait finalement pas donné suite, et celui qui évoluait alors à l'AC Milan a filé du côté de Villarreal. En quête d'un buteur, les Phocéens s'étaient par la suite tournés, dans l'urgence, vers Konstantinos Mitroglou, avec le succès que l'on sait... C'est notamment en raison du peu d'entrain de Rudi Garcia à voir débarquer le Sud-Américain que les pensionnaires du Vélodrome avaient changé leur fusil d'épaule. Andoni Zubizarreta, arrivé en même temps que le technicien français pour occuper les fonctions de directeur sportif, ne paraît pas avoir eu la possibilité de faire jouer véritablement ses réseaux durant sa collaboration avec l'ancien coach du Losc ou de la Roma.

L'ancien gardien de but s'est donc concentré sur la formation, mais avec l'arrivée d'André Villas-Boas aux commandes de l'équipe première, une fenêtre d'expression s'ouvre enfin pour lui. Et sans doute une obligation de résultats, en tenant compte des restrictions financières qui sévissent sur les Olympiens. Charge désormais au principal intéressé de se montrer malin et efficace. Or, d'après les informations de Marca, l'ancien directeur sportif du FC Barcelone serait tout récemment entré en contact avec Villarreal. Pas pour récupérer Carlos Bacca, mais pour venir aux renseignements concernant un taulier de l'arrière-garde.

A 29 ans, Alvaro Gonzalez vient de boucler sa troisième saison au Sous-marin jaune, après avoir notamment défendu les couleurs de l'Espanyol Barcelone. Sous contrat jusqu'en 2021, l'ancien international Espoirs espagnol pourrait changer d'air contre un peu plus de 10 millions d'euros, donc rien d'insurmontable pour les Ciel et Blanc. Néanmoins, l'intéressé préférerait lui rester, alors que le club, au sortir d'un exercice 2018-2019, aurait dans l'idée de bouleverser une grande partie de l'effectif. L'OM et Andoni Zubizarreta sauront-ils saisir cette opportunité si elle se présente ?