Lidl Starligue (J19) : Limoges laisse à Nantes la troisième place, le PSG sur sa lancée

Le PSG reste imperturbable en Lidl Starligue. Invaincu depuis le début de la saison, le club de la Capitale a toutefois dû se faire violence pour signer un 17eme succès en autant de rencontres. Alors que Montpellier, vainqueur à Dunkerque ce vendredi, était provisoirement revenu à quatre longueurs, les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez ont été mis en difficulté pendant toute la première période par une valeureuse équipe d’Ivry. Si les coéquipiers de Mikkel Hansen (8 buts sur 11 tirs) ont fait la course en tête pendant le premier quart d’heure, l’USI n’a pas fait de complexe et, sous l’impulsion d’Aymeric Zaepfel (6 buts sur 10 tirs) a pris jusqu’à trois buts d’avance avant la mi-temps. Mais, très vite au retour sur le parquet, les Parisiens ont pris le contrôle des opérations, creusant l’écart à un quart d’heure du terme de la rencontre pour s’imposer de neuf buts (34-25) et reprendre six longueurs d’avance sur Montpellier. Un podium qui est désormais complété par Nantes. Face à Nîmes, les joueurs du « H » ont très tôt pris les commandes au score, ne laissant pas l’USAM passer devant pendant toute la première période mais sans creuser l’écart. Après avoir vu les Nîmois répondre à une entame de deuxième période convaincante, les coéquipiers de David Balaguer (8 buts sur 9 tirs) ont placé une franche accélération, bien aidée par les arrêts d’Emil Nielsen (13 arrêts à 35% d’efficacité). Revenus à deux buts avec cinq minutes à jouer, les coéquipiers de Mohammad Sanad (6 buts sur 12 tirs) s’inclinent au final de quatre longueurs (31-27).

Limoges chute pour la première fois à domicile


Si Nantes peut pointer à la troisième place du classement, c’est en raison du premier accroc à domicile cette saison pour Limoges. Face à Chambéry, les Limougeauds ont fini par céder. Menés de cinq longueurs dès le quart d’heure de jeu, les coéquipiers de Martin Lindell (7 buts sur 11 tirs) ont fait au mieux pour se maintenir à portée de tir des Chambériens, avec un écart de seulement trois buts au retour aux vestiaires. Dès la reprise, Limoges a accéléré et effacé son retard cinq minutes quand les Savoyards ont perdu Benjamin Richert (6 buts sur 9 tirs) sur carton rouge direct après un tir à la tête sur jet de sept mètres face à Denis Serdarevic (7 arrêts à 32% d’efficacité). Si dans la foulée, les deux équipes se sont rendu coup pour coup, Chambéry a su trouver la faille, grâce notamment à Jean-Loup Faustin (8 buts sur 12 tirs) pour prendre deux longueurs d’avance à une minute de la fin, la réduction de l’écart de Dragan Gajic (6 buts sur 8 tirs) étant insuffisante. Avec cette défaite (33-34), Limoges chute à la cinquième place, avec cinq points d’avance sur Chambéry, qui compte trois matchs en moins. En bas de tableau, Toulouse a mis fin à sa série noire. Après cinq défaites de suite, le Fenix a renoué avec la victoire aux dépens de Cesson-Rennes, battu pour la cinquième fois consécutive. Un succès que les coéquipiers d’Edouard Kempf (8 buts sur 9 tirs) ont construit dans les 20 dernières minutes grâce notamment aux arrêts de Cesar de Almeida (13 arrêts à 54% d’efficacité). Le Fenix s’impose de huit longueurs (23-31) et creuse l’écart sur la zone rouge.

HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 19EME JOURNEE
Vendredi 19 mars 2021
Dunkerque - Montpellier : 28-34

Samedi 20 mars 2021
Cesson-Rennes - Toulouse : 23-31
Limoges - Chambéry : 33-34
Nantes - Nîmes : 31-27
PSG - Ivry : 34-25

Dimanche 21 mars 2021
16h00 : Chartres - Istres
17h00 : Aix - Saint-Raphaël

Mardi 11 mai 2021
19h00 : Créteil - Tremblay

>