Liqui Moly StarLigue (J9) : Le PSG reprend la première place en s'imposant face à Aix

Panoramic


Le PSG s’est fait peur mais a répondu à Montpellier. Au lendemain du succès des Héraultais à Chambéry, les joueurs de la Capitale ont été mis en grande difficulté par Aix sur leur parquet du Stade Pierre-de-Coubertin. Grâce à deux réalisation de Matthieu Ong (8 buts sur 9 tirs) et à la maladresse de leurs adversaires, les joueurs de Thierry Anti ont pris très tôt les commandes. Toutefois, grâce à un 4-1 emmené par Dainis Kristopans (8 buts sur 11 tirs), ceux de Raul Gonzalez Gutierrez ont su repasser devant mais cela a duré moins de 30 secondes. Les Provençaux ont alors répliqué pour reprendre les commandes. L’écart entre les deux formations a longtemps oscillé entre une et deux longueurs puis Ian Tarrafeta (5 buts sur 9 tirs) a permis au PAUC de pousser son ascendant à trois unités avec sept minutes à jouer avant la pause. Kamil Syprzak (9 buts sur 11 tirs) puis Luc Steins (2 buts sur 3 tirs) ont rapproché le PSG à une longueur en toute fin de premier acte.


Le PSG a vu Aix céder


Matthieu Ong l’a conclu comme il l’avait démarré, en allant tromper Andreas Palicka (5 arrêts à 19% d’efficacité). Dès le retour des vestiaires, le changement d’attitude du club de la Capitale a été palpable. Si les Aixois leur ont tenu la dragée haute encore quatre minutes, la prise de pouvoir des Parisiens semblait inévitable. Un 6-1 en l’espace de neuf minutes, sous l’impulsion de David Balaguer (3 buts sur 3 tirs), a définitivement fait basculer la rencontre. Avec quatre buts d’avance et 18 minutes à jouer, le PSG a pu voir venir mais sans toutefois trop se découvrir. En effet, les joueurs du PAUC ont tiré parti de la moindre faille, revenant à deux longueurs à l’entame des dix dernières minutes grâce à trois buts coup sur coup. Toutefois, Elohim Prandi (10 buts sur 14 tirs) a pris ses responsabilités pour assurer la victoire du club parisien avec une marge de cinq longueurs (37-32). Avec cette victoire, le PSG reprend les commandes au classement à égalité de points avec Montpellier mais Nantes pourra également recoller ce dimanche à l’occasion de son déplacement à Nîmes.

>