Liqui Moly StarLigue (J6) : Nantes reste intouchable cette saison

Panoramic


Le « H » est insubmersible cette saison. Alors que le PSG et Montpellier sont revenus à hauteur ce vendredi au bénéfice de leurs succès respectifs sur Limoges et Ivry, Nantes n’avait pas le droit à l’erreur lors de la réception de Cesson-Rennes, quatrième avant la rencontre. Un match de clôture de la 6eme journée de Liqui Moly StarLigue qui a été une formalité pour les joueurs de Grégory Cojean. Il faut dire que les Bretons, sous l’impulsion de Robin Molinié (4 buts sur 7 tirs) n’ont fait de la résistance que le temps des dix premières minutes, conclues sur un score de parité. Cesson-Rennes n’a alors pu tromper Viktor Hallgrimsson (13 arrêts à 39% d’efficacité) qu’une seule fois en l’espace de huit minutes. Un laps de temps qui a vu Nantes hausser le ton avec un 8-1 emmené par Théo Monar (3 buts sur 4 tirs). Le résultat a été un avantage de sept longueurs pour le « H » à dix minutes de la pause. Sonnés mais pas coulés, les joueurs de Cesson-Rennes ont essayé de se reprendre.


Nantes une nouvelle fois à sa main


Toutefois, après s’être rapprochés à cinq unités, c’est avec un retard de sept qu’ils ont retrouvé leur vestiaire. L’entame du deuxième acte a été en pente douce pour les Nantais, qui ont laissé des espaces à leurs adversaires avant de serrer la vis. Un 5-1 mené par Valero Rivera (4 buts sur 5 tirs) et Pedro Portela (3 buts sur 3 tirs) a permis aux Nantais de dépasser la barre des dix longueurs d’avance pour la première fois. Les Cessonnais ont alors jeté toutes leurs forces dans la bataille… avant un terrible coup de bambou. En effet, après être revenus à sept buts, les coéquipiers de Romain Briffe (3 buts sur 3 tirs) ont peiné en attaque avec deux réalisations en neuf minutes. L’écart a alors atteint treize unités mais deux dernières réalisations de Théophile Caussé (1 but sur 2 tirs) et Rune Schroder (3 buts sur 6 tirs) ont permis à Cesson-Rennes de réduire l’addition. Avec ce sixième succès en six journées (35-23), Nantes continue de caracoler en tête de la Liqui Moly StarLigue avec deux points d’avance sur le PSG et Montpellier quand les Bretons reculent au cinquième rang.

>