Liqui Moly StarLigue (J4) : Facile victoire du PSG face à Cesson-Rennes, pas de vainqueur entre Aix et Nantes

Le PSG est injouable depuis le début de la saison en Liqui Moly StarLigue. Pour la deuxième fois en quatre journées, les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez ont dépassé la barre des 40 buts inscrits dans un match face à une équipe de Cesson-Rennes très vite distancée. Robin Molinié (4 buts sur 8 tirs) et Florian Delecroix (2 buts sur 6 tirs) ont inscrit les deux seules réalisations bretonnes durant les dix premières minutes du match. Dans le même temps, Nedim Remili (7 buts sur 10 tirs) s’en est donné à cœur joie pour donner six buts d’avance au club de la Capitale. Mikkel Hansen (2 buts sur 2 tirs) et Nikola Karabatic (4 buts sur 4 tirs) se sont joints à la fête pour permettre au PSG de retrouver son vestiaire avec une marge de douze buts. Joze Baznik (7 arrêts à 20% d’efficacité) a tenté de stopper les vagues parisiennes mais sans réussite. En face, Yann Genty (8 arrêts à 33% d’efficacité) a également su intervenir pour permettre au champion de France en titre de creuser toujours plus l’écart. Au final, le PSG s’impose de 23 longueurs (45-22), à deux unités de son record de buts en un match, et reste solidement en tête du championnat. Cesson-Rennes, pour sa part, continue d’enchaîner victoire et défaite cette saison.

Aix et Nantes se quittent bons amis


Nantes n’a pas enchaîné un troisième succès de suite quand Aix n’a pas renoué avec la victoire. Le duel entre les deux équipes s’est, en effet, achevé sur un match nul spectaculaire. Valero Rivera (5 buts sur 9 tirs) et Thibaud Briet (6 buts sur 7 tirs) ont permis au « H » de prendre un très bon départ mais, malgré une avance allant jusqu’à trois buts, les Nantais ont vu les Aixois revenir progressivement pour égaliser par l’intermédiaire de Matthieu Ong (6 buts sur 12 tirs) peu après le quart d’heure de jeu. C’est un 4-0 qui a permis au PAUC de s’installer peu de temps en tête au tableau d’affichage. Le chassé-croisé s’est poursuivi jusqu’à la pause, atteinte avec un avantage d’une longueur pour Aix. A l’entame des 20 dernières minutes, Kristjan Kristjansson (1 but sur 3 tirs) a donné trois unités d’avance aux Aixois mais les joueurs d’Alberto Entrerrios ont immédiatement refait leur retard. Aucune des deux équipes n’a alors pu prendre l’ascendant et Valero Rivera permet au « H » de rapporter le match nul (27-27) de son déplacement.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 4EME JOURNEE
Jeudi 30 septembre 2021
Saran - Chambéry : 24-28

Vendredi 1er octobre 2021
Chartres - Toulouse : 31-33
Limoges - Istres : 34-37
Nancy - Saint-Raphaël : 27-32

Samedi 2 octobre 2021
PSG Handball - Cesson-Rennes : 45-23
Aix - Nantes : 27-27

Dimanche 3 octobre 2021
17h00 : Dunkerque - Nîmes
17h00 : Montpellier - Créteil

>