Liqui Moly StarLigue (J2) : Nantes et Montpellier enfin victorieux

Après deux matchs nuls, Montpellier a enfin renoué avec le goût de la victoire. Accrochés par Saint-Raphaël lors de la 1ere journée de Liqui Moly StarLigue puis par Szeged en Ligue des Champions, les joueurs de Patrice Canayer ont mis à profit leur déplacement à Istres pour signer leur premier succès de la saison. Une entame de rencontre durant laquelle Arnaud Tabarand (6 arrêts à 33% d’efficacité) et Kévin Bonnefoi (15 arrêts à 39% d’efficacité) ont été à leur avantage, sans toutefois empêcher les Provençaux de prendre un meilleur départ avec trois buts d’avance au bout de dix minutes de jeu. Marko Panic (4 buts sur 6 tirs) et Olafur Gudmundsson (1 but sur 2 tirs) ont permis au MHB de revenir à hauteur. Les coéquipiers de Kyllian Villeminot (8 buts sur 10 tirs) ont alors pris les commandes pour mener de trois longueurs à la pause. Un ascendant que Montpellier a su maintenir tout au long d’une deuxième période absolument maîtrisée. Malgré Jakob MIkkelsen (5 buts sur 10 tirs), Istres n’est jamais revenu à moins de deux longueurs et s’incline au final de six buts (23-29), la deuxième en deux journées.

Nantes retrouve le sourire


Surpris à Cesson-Rennes en ouverture de la saison, Nantes n’a cette fois pas manqué le coche à Dunkerque. En quête de confiance, les joueurs de l’USDK ont su marquer quatre buts consécutifs après avoir concédé l’ouverture du score par Valero Rivera (4 buts sur 8 tirs) pour faire la course en tête pendant l’intégralité de la première période. Les coéquipiers de Théo Avelange Demouge (7 buts sur 9 tirs) ont eu jusqu’à cinq longueurs d’avance mais Baptiste Damatrin (4 buts sur 4 tirs) a ramené le « H » à quatre au moment de retrouver les vestiaires. Après ce premier acte compliqué, les Nantais sont revenus transfigurés et ont effacé leur retard en cinq minutes. Pendant 10 minutes, Emil Nielsen (16 arrêts à 43% d’efficacité) a été infranchissable, permettant à ses attaquants de totalement relancer le match. Une entame de deuxième période manquée qui a finalement coûté cher à l’USDK, qui n’aura marqué que huit buts en 30 minutes pour un revers de quatre longueurs (21-25), le deuxième en deux matchs.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 2EME JOURNEE
Jeudi 16 septembre 2021
Saran - Créteil : 25-28

Vendredi 17 septembre 2021
Chartres - Nîmes : 28-34
Limoges - Chambéry : 36-33
Saint-Raphaël - Cesson-Rennes : 28-21
Nancy - Aix-en-Provence : 26-38

Samedi 18 septembre 2021
Dunkerque - Nantes : 21-25
Istres - Montpellier : 23-29

Dimanche 19 septembre 2021
17h00 : PSG Handball - Toulouse

>