Créteil : Sans... gardien contre Istres !

Plus aucun gardien de métier disponible et pas d'autre solution que d'aligner un joueur de champ dans la cage. Le sort réservé à Créteil au moment de se déplacer à Istres, ce mardi soir (20h00) pour le compte de la 14eme journée de Liqui Moly Starligue, est tout sauf banal. D'ailleurs, devant la complexité de la mission qui les attend sur le parquet du mal classé (les Istréens sont quatorzièmes du classement, qui comporte seize équipes), les Cristoliens avaient demandé à reporter la rencontre auprès de la Commission d'organisation des compétitions de la LNH. Cette dernière a retoqué l'USCBH, au grand dam de celle-ci, qui trouve cette décision "incompréhensible", surtout dans ce contexte de match qui "peut avoir une importance capitale pour le classement en fin de saison". Battu lors de son dernier déplacement à Istres (25-21), la saison dernière, Créteil tentera malgré tout d'aligner une troisième victoire aux dépens de ces Istréens qui pourraient eux aussi poursuivre leur série (une victoire et un nul) s'ils ne perdent pas mardi soir.

Créteil s'en serait bien passé





Mais il faudra un exploit aux Franciliens, qui seront donc privés de leurs deux gardiens. Todor Jandric, qui souffre d'une fracture à une main, ne retrouvera pas les terrains avant 2022. Quant à Dylan Soyez, l'autre gardien de l'USCBH, il a été contrôlé positif et ne pourra donc pas répondre présent lors de cette rencontre entre Istres et Créteil dans les Bouches-du-Rhône. "Créteil se retrouve donc à aller jouer le match avec onze joueurs de champ et zéro gardien de but professionnel", regrette le club du Val de Marne dans un communiqué publié à quelques heures de cette "situation inédite qui n'a encore pour l'heure jamais été vue en Ligue Nationale de handball.

>