Equipe de France - Pavard a changé de statut

Panoramic
Pour la première fois depuis près d'un an, et le match nul face à la Turquie qui qualifiait les Bleus pour l'Euro (1-1), Benjamin Pavard et Lucas Hernandez ont tous les deux été titularisés ensemble sur les côtés de la défense de l'équipe de France. Comme au bon vieux temps... Et Didier Deschamps n'a évidemment pas vocation à remuer les souvenirs, mais bien à continuer de se servir du Mondial 2018 pour installer ses deux Munichois. C'était donc le cas dimanche, face au Portugal, avec ce 4-4-2 en losange que Pavard apprécie.

"J'ai l'habitude de jouer assez haut avec le Bayern, rappelait-il après le match (en conférence de presse). C'était plus compliqué face à cette très bonne équipe, on a concédé très peu d'occasions, mais il faut aussi s'en créer plus... Avec ce système, on est plus concentrés à l'intérieur, il n'y a pas d'ailier. On s'adapte, on a les joueurs pour. C'est un bon schéma. Si le coach l'a choisi, c'est qu'on peut le faire." Pavard a un rôle déterminant à jouer dans ce système, puisque c'est le seul avec Lucas Hernandez à réellement occuper un côté.

On l'a vu d'ailleurs face au Portugal, où il s'est paradoxalement plus porté vers l'avant que son camarade, habituellement pile électrique mais qui souffre probablement d'un déficit physique par rapport à Pavard. "Je me sens de mieux en mieux, confirme d'ailleurs ce dernier. Je suis revenu plus tôt après ma blessure à la cheville, mon coach m'a fait un peu souffler au Bayern, et désormais je me sens bien en jambes." Léo Dubois est loin, très loin de pouvoir prétendre à sa place de titulaire, alors que Lucas Hernandez a potentiellement beaucoup plus de concurrence à gauche (avec notamment les deux Mendy, Ferland et Benjamin). Et le forfait du Lyonnais, positif au Covid en début de rassemblement, lui promet une 30eme sélection mercredi soir en Croatie.