Wuilker Farinez, un gardien d'avenir à Lens

Un grand espoir du football sud-américain s'est engagé avec un promu en Ligue 1. Fin juin, le RC Lens a officialisé l'arrivée en prêt de Wuilker Farinez. Un transfert qui permet au club nordiste de préparer l'avenir. Dans un premier temps, le gardien de 22 ans sera la doublure de Jean-Louis Leca dans le but lensois. S'il donne satisfaction, l'option d'achat qui accompagne son prêt sera activée. Le Vénézuélien pourrait alors prendre la suite du Corse qui arrivera en fin de contrat. Un recrutement intelligent pour réussir une transition importante.


Professionnel à 14 ans, international trois ans plus tard

S'il est un inconnu en France, Wuilker Farinez est déjà réputé de l'autre côté de l'Atlantique. A un poste où l'expérience est primordiale, le natif de Caracas a fait tomber de nombreux records de précocité. A seulement 22 ans, il est le gardien titulaire de la sélection vénézuélienne. Un rang qu'il a obtenu en enchaînant les performances dans le championnat colombien et sur la scène continentale. Le Sud-Américain a toujours été en avance. Jeune, il avait profité d'une détection pour postuler à un essai au Real Madrid.

A seulement 14 ans, il a rejoint le groupe professionnel du FC Caracas, son club formateur. Trois ans plus tard, ce portier trapu et explosif s'imposait au plus haut niveau. Il a joué un rôle important dans les bons résultats de son équipe et il a découvert la Copa Libertadores quelques jours avant sa majorité. Celui qui avait été sélectionné à la Copa America 2015 a profité de ses exploits en club et avec les sélections de jeunes pour mettre le cap sur la Colombie. Dans sa carrière comme sur le terrain, ce gardien spécialiste des penaltys utilise son sens de l'anticipation.

« Avec lui, le Venezuela tient son gardien pour les 20 prochaines années. »

En 2018, un an après avoir gardé le but d'une sélection vénézuélienne vice-championne du monde U20, il a signé avec Millonarios. Un plan de carrière conseillé par Rafael Dudamel, son sélectionneur. L'ancien portier n'avait pas hésité à faire l'éloge de son joueur sur le site de la FIFA. « Avec lui, le Venezuela tient son gardien pour les 20 prochaines années. »

Un oracle qui est sur le point de se réaliser. Depuis sa première cape en 2017, Wuilker Farinez a porté le maillot des Vinotinto à 22 reprises. Une omniprésence sur la scène internationale qui lui a permis de convaincre Lens de le recruter. Encore jeune à un poste où la maturité est tardive, le néo-Lensois va avoir le temps de séduire. Franck Haise en a parlé dans les colonnes de La Voix du Nord. « C’est un bon gardien pour l’avenir. Il est très actif, avec beaucoup de peps. Il est actif et connecté au jeu » Des qualités à confirmer au plus vite dans l'Hexagone. S'il y parvient, Wuilker Farinez pourra rejoindre David Ospina et Guillermo Ochoa dans la liste des gardiens sud-américains qui se sont révélés en France.