Sochaux : Thioune accuse Prior de racisme

La rencontre entre Valenciennes et Sochaux (0-0), samedi pour le compte de la 7eme journée de Ligue 2, s'est achevée dans la confusion. Accusé par son adversaire Jerôme Prior de l'avoir mordu, le milieu de terrain doubiste Ousseynou Thioune nie et livre une tout autre version des faits. Et pour cause : le Sénégalais accuse l'ancien Bordelais de racisme.

« À la première mi-temps, au moment où il y a eu ce tacle violent sur Steve Ambri, le gardien est sorti, il a commencé à insulter. Mais là, personne n’a répondu. Sur une autre action en deuxième mi-temps lorsque je suis venu lui chiper la balle tout près du but, il a recommencé à me parler et m’a dit, ’’casse-toi, sale noir’’. Là encore, je n’ai pas répondu. J’ai même rigolé. Je me suis dit : ’’Allez, je suis plus fort que ça’’, a raconté Ousseynou Thioune à L'Est Républicain. Après le match, je suis venu lui dire que ce n’était professionnel de tenir ces propos. C’est là encore qu'il m’a répété ’’casse-toi, sale noir’’. Sur cette deuxième fois, alors oui, j’ai dit ’’on sort et on va s’expliquer sur ça’’. J’ai mis ma tête contre sa joue, c’est vrai. Et oui, j'étais énervé, je voulais donner un coup de tête. Mais quand j'ai réfléchi, j'ai retiré ma tête. Il n’y a pas eu de morsure… Pour moi, il a fait lui-même cette marque. Une morsure aurait laissé des traces de dents. Là, ce n'est pas le cas. »

Non avertis pendant la rencontre, les deux protagonistes sont désormais susceptibles d'être convoqués par la commission de la discipline de la LFP. Jérôme Prior a fait état d'une morsure aux arbitres de la rencontre. Le rapport de ces derniers est attendu avec intérêt par les deux équipes.