Ligue 2 : Saint-Etienne, déjà sous pression

Reuters

Pour les Verts le temps presse déjà: lesté de quatre matches à huis clos mais aussi de trois points de pénalité après les débordements de ses supporters lors du barrage contre Auxerre en mai, le club du Forez (20e) devra s'attendre à des Gardois revanchards après leur défaite à domicile face à Caen dans le temps additionnel (0-1).Autre club vedette relégué, Bordeaux est dans une situation encore plus précaire après son sauvetage financier in extremis. Auteurs d'un nul face à Valenciennes (0-0) en ouverture au Matmut Atlantique, les Girondins se déplacent à Rodez (19h00) avec un effectif toujours expérimental. Dans l'intervalle, le champion de France 2009 a appris que sa masse salariale serait encadrée cette saison par la DNCG, le gendarme financier du football français. 

Face à lui, les Ruthénois chercheront aussi à décrocher un premier succès, après avoir également enregistré un match nul 0-0 lors de la 1ere journée, à Quevilly-Rouen. En haut de tableau, le FC Metz, dernier ex pensionnaire de L1, clôturera cette 2e journée lundi soir avec l'espoir de surfer sur son large triomphe face à Amiens (3-0), mais devra pour cela s'imposer à Caen, dans ce qui apparaît comme le principal choc du week-end. Dès samedi, dans le cadre du multiplex (19h00), le leader Guingamp affichera la même ambition chez le promu Laval, après avoir ouvert sa saison par un festival offensif au Roudourou face à Pau (4-0).


>