Ligue 1 - Haise : "Lens n'est pas favori, c'est le PSG en face de nous"



Neymar, Angel Di Maria, Leandro Paredes, Keylor Navas, Mauro Icardi, Marquinhos ou encore Kylian Mbappé. C'est sans ces joueurs, tous positifs au coronavirus, que le PSG va entamer sa saison 2020-2021 en Ligue 1, jeudi soir à Bollaert face au Racing Club de Lens (21h). Toutefois, pour Franck Haise, l'entraîneur du club nordiste, il n'est pas question de se se sentir dans la peau d'un favori.


"Il y a encore beaucoup de monde au PSG, même s’ils n’ont pas toutes leurs forces. On sait que l’on aura fort à faire avec l’équipe à disposition du côté du PSG. Vous voulez que je dise que l’on favori ? Ce n’est pas le cas. Il y a le PSG en face. Le favori n’est pas Lens. (…) Il y aura 11 Lensois contre 11 Parisiens et il faudra faire abstraction du contexte, des absents. Il faut se concentrer sur le fait de bien jouer", a-t-il indiqué en conférence de presse, ce mardi.

Haise veut "poser des problèmes" au PSG


Par ailleurs, le coach du RC Lens n'a pas masqué sa joie concernant le fait de retrouver une partie du public pour aider son équipe à accomplir un possible exploit face à l'équipe dirigée par Thomas Tuchel : "On est heureux de retrouver Bollaert et jouer à 5 000 c’est mieux qu’à huis clos. Bien sûr, on préfère que la jauge augmente. On travaille dans la sérénité. L’excitation arrivera au moment d’entrer sur la pelouse. Les poussées du public sont forcément moins fortes. Alors que cela peut amener à surpasser un peu plus. Mais sur le plan du jeu, cela ne change pas ce que l’on prépare et ce que l’on doit faire. On a tous hâte de retrouver un stade plein", a expliqué Haise.

 "Je suis surtout content de retrouver la compétition et de jouer le PSG, finaliste de la dernière Ligue des Champions. Un coup à faire ? C’est le cas à tous les matchs, peu importe l’équipe en face. Avec le PSG, c’est difficile, mais des équipes ont su les accrocher par le passé. On doit réussir à leur poser des problèmes", a conclu le technicien.