Le Havre : Le Guen évoque « un super entraînement » contre le PSG

Panoramic

C’est un petit événement. Le Havre va affronter le PSG en match amical de préparation dimanche (à partir de 19 heures en exclusivité sur beIN SPORTS 1), devant 5000 spectateurs. Déjà, il y a la reprise des deux clubs et notamment celle du PSG, très attendue, mais aussi, donc, une rencontre devant du public, pour la première fois en France et en Europe depuis que l’épidémie de coronavirus sévit.

 

Le Guen : « Le Bayern Munich et le Real Madrid sont les deux équipes qui m'ont le plus impressionné »


« C'est un vrai match mais c'est surtout un super entraînement, a dit Paul Le Guen, l’entraîneur du Havre dans Le Parisien. Nous voulons servir de bon sparring-partner au PSG. Le match sera surtout ce que le PSG va en faire. Nous allons faire ce que nous pouvons, en offrant une opposition. Évidemment que nous allons jouer mais nous allons essayer de ne pas faire de bêtise, en ne blessant pas un joueur par exemple compte tenu des échéances de Paris. Nous aurons tout cela à l'esprit. » Un match amical particulier qui va se disputer, certes avec du public mais avec un protocole sanitaire strict. « Ce sont des précautions logiques, a dit Le Guen. Nous avons été testés à nouveau en milieu de semaine. Le nombre de personnes sur le bord du terrain est limité. Nous aurons à cœur de respecter les consignes par respect pour notre adversaire. Je ne sais pas si les remplaçants porteront un masque et si c'est utile. Je vois cela à l'étranger alors qu'il y a une vraie distance entre chaque joueur. Si on nous demande de le faire, nous le ferons mais je m'interroge sur l'utilité. »



« Au Havre, recevoir le PSG est un petit événement, a souligné Le Guen, ancien joueur et entraineur du PSG qui se réjouit de ce match amical. Il y a des demandes fortes de places. Nous ne pourrons pas satisfaire tout le monde. Commencer par le PSG, même en amical, c'est une fête. Les gens attendent ce moment avec impatience. » L’ancien milieu de terrain et défenseur central a également évoqué l’actualité du club parisien et la Ligue des Champions surtout.

 

Le Guen : « Il aurait été bien qu'ils terminent tous les deux (Cavani et Meunier) l'aventure avec Paris »


« Rien ne vaut de jouer surtout, a-t-il lâché au sujet du changement de format et des matchs secs (pas d’aller-retour comme d’habitude). C'est bien d'avoir pris l'initiative de terminer la compétition. À l'étranger, les championnats s'achèvent avec de vrais champions, des descentes qui interviennent sur le terrain et non sur tapis vert. Cela vaut mieux que ce que nous avons connu en France. » Les adversaires en C1 ? « J'ai regardé beaucoup de matchs. Le Bayern Munich et le Real Madrid sont les deux équipes qui m'ont le plus impressionné. Le Real est au bord de l'élimination (NDLR : battu 2-1 à domicile à l'aller contre Manchester City) mais avec le Bayern, il dégage une force », relève Le Guen qui regrette les départs d’Edinson Cavani et Thomas Meunier.

« En tant que supporteur du PSG, j'aurais aimé que l'aventure se termine avec Cavani et Meunier, confie l’entraîneur de l’équipe de Ligue 2. C'est bizarre de savoir que Cavani ne va pas terminer cette aventure. Imaginer que le PSG la gagne sans Cavani me fait quelque chose. Il aurait mérité, je ne sais pas si c'est le bon mot, mais il aurait été bien qu'ils terminent tous les deux l'aventure avec Paris. Je me place en simple supporteur et en simple observateur. J'ai ce regret-là ».