L2 (J10) : Sochaux et Auxerre se neutralisent, Le Havre et Niort se replacent, Nancy toujours en crise

Statu quo ou presque en tête de la Ligue 2. Avant les rencontres de Toulouse, contre Caen (lundi), et l'AC Ajaccio, ce samedi à Bastia, Sochaux et Auxerre avaient l'occasion de mettre la pression sur le leader et le 3eme du classement. Mais, à Bonal, les deux formations n'ont pas réussi à se départager et ont dû se contenter d'un match nul et vierge ce vendredi soir (0-0). Légèrement plus dominateurs, les Doubistes manquent donc l'occasion de revenir à une unité du TFC. En revanche, derrière, Le Havre n'a pas raté l'opportunité de prendre place dans le top 5 suite à sa victoire obtenue à Nîmes, grâce à un but de Jamal Thiaré (0-1), et au revers du Paris FC. En déplacement à Niort, les joueurs de Thierry Laurey ont pris l'eau (4-1), ce qui permet du même coup aux Chamois de rester à portée des premiers.

David fait souffrir son ex


En milieu de tableau, Rodez a eu chaud dans son antre. Contre Grenoble, les Ruthénois ont tout de même réussi à décrocher un match nul (1-1) dans les dernières minutes. Si Anthony Belmonte avait ouvert le score sur penalty pour les Isérois (25eme), Florian David, un ancien du GF38, a égalisé d'un superbe coup-franc dans le temps additionnel (90eme+4). De son côté, Valenciennes a mis fin à l'embellie de Dijon, qui restait sur trois victoires de suite en championnat. Un but de Mathis Picouleau (45eme) a offert la victoire au VAFC à Gaston-Gérard. Alors que, dans le même temps, Quevilly-Rouen et Guingamp se sont neutralisés (2-2) et n'en profitent donc pas pour s'éloigner de la zone rouge.

Nancy en pleine crise


Enfin, au Nouste Camp, Dunkerque est allé décrocher son première succès de la saison contre Pau (0-1). Bilal Brahimi (22eme) et Malik Tchokounté (40eme) ont mis l'USLD sur de bons rails, malgré l'expulsion d'Alioune Ba (31eme). Un succès fait du bien aux joueurs de Romain Revelli, alors que la rencontre a été marquée par de vives tensions après le coup de sifflet final. En revanche, ça ne va toujours pas mieux pour Nancy. A Marcel-Picot, les Lorrains ont fait match nul contre Amiens (1-1), qui ont joué la seconde période à 9 après les expulsions de Tolu Arokodare (43eme) et Kader Bamba (45eme+3), et restent donc lanterne rouge. Si Giovanni Haag a réussi à égaliser (61eme), les supporters du club se sont fait attendre en fin de rencontre. Les jours de Daniel Stendel semblent plus que jamais comptés.

>