L1 (J32) : Tout savoir sur Troyes - Strasbourg

Troyes a rechuté le week-end dernier après une très belle série d'invincibilité qui lui a fait du bien dans la course au maintien. L'ESTAC compte encore cinq points d'avance sur la place de barragiste et ne compte pas perdre plus de terrain face à un Strasbourg qui joue l'Europe. Le Racing est quatrième, à quatre points du podium.

Les stats à connaître (avec Opta)


Troyes n’a perdu aucune de ses 4 dernières réceptions d’une équipe du Top 5 en Ligue 1 (1 victoire, 3 nuls). L’Estac n’a plus connu meilleure série du genre depuis mai 2000-janvier 2001 (7).

Strasbourg, qui s’est imposé contre Clermont au mois de janvier, n'a plus enchaîné 2 victoires en Ligue 1 face à des équipes promues depuis décembre 2005-février 2006 (succès à Nancy puis face à… Troyes).

Strasbourg a fait match nul lors de 5 de ses 7 derniers matches de Ligue 1 (2 victoires), autant que lors de ses 24 premiers cette saison (12 victoires, 7 défaites). Le Racing est néanmoins sur la plus longue série d’invincibilité en cours en L1 (9 matches – 4 victoires, 5 nuls).

Strasbourg (41.9%) et Troyes (41.8%) sont les 2 équipes qui affichent le plus faible pourcentage de tirs cadrés en Ligue 1 cette saison.

Bruno Irles affiche 1.25 point par match en Ligue 1 depuis qu’il a pris les rênes de Troyes en janvier dernier (15 points en 12 matches), soit le meilleur ratio pour un entraîneur de l’Estac dans l’élite depuis Alain Perrin entre 1999 et 2002 (1.33).

>