Tout savoir sur Dijon - Nice

Dijon, qui a presque dit adieu à tout espoir de maintien, attend certainement la fin de saison avec impatience tant les semaines se suivent et se ressemblent tristement. Nice va de son côté bien mieux et est à la lutte pour terminer dans le premier tiers du classement.


Les stats à connaître (avec Opta)


Dijon a remporté 3 de ses 5 dernières confrontations face à Nice en Ligue 1 (2 défaites) - dont la dernière le 29 novembre, 3-1 à l’Allianz Riviera – après s’être incliné lors de chacune des 3 précédentes. Parmi les équipes actuellement dans l’élite, il n’y a que Rennes que Dijon a battu aussi souvent que Nice (4).

Il n’y a eu aucun match nul lors des 4 confrontations entre Dijon et Nice ayant eu lieu en Bourgogne en Ligue 1 (2 victoires de chaque côté).

Dijon a perdu chacun de ses 12 derniers matches de Ligue 1, la plus longue série de défaites consécutives dans l’histoire du championnat à égalité avec Strasbourg entre 2008 et 2017, Grenoble en 2009 et le CA Paris en 1933/34.

Dijon affiche 15 points après 32 matches de Ligue 1 cette saison, les 5 équipes affichant ce total ou moins à ce stade de la saison ont toutes terminé 20es et dernières (Brest en 1979/80, Lens en 1988/89, Grenoble en 2009/10, Arles-Avignon en 2010/11 et Troyes en 2015/16).

Nice est invaincu lors de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (4 victoires, 2 nuls), après avoir perdu 6 de ses 8 précédents (2 victoires).

Dijon n’a remporté aucun de ses 16 derniers matches à domicile en Ligue 1 (6 nuls, 10 défaites), égalant la plus longue série du genre établie par Troyes en 2015/16. Le DFCO est la seule équipe des 5 grands championnats européens à ne pas avoir encore gagné la moindre rencontre à domicile en championnat cette saison.

Nice est invaincu lors de ses 3 derniers matches à l’extérieur en Ligue 1 (2 victoires, 1 nul) après avoir perdu chacun des 3 précédents.

Nice est la seule équipe de Ligue 1 2020/21 à ne pas avoir marqué le moindre but sur une attaque directe.

S’il joue, Mama Baldé disputera son 50e match de Ligue 1, tous avec Dijon. Il n’est qu’à une unité d’égaler Wesley Saïd et Kwon Chang-hoon (13 buts) à la 2e place des meilleurs buteurs du club dans l’élite, derrière Julio Tavares (31).

Parmi les équipes actuellement en Ligue 1, il n’y a que contre Angers (4) que l’ancien joueur de Dijon Pierre Lees-Melou, aujourd’hui à Nice, a été plus décisif dans l’élite que face au DFCO (3 – 2 buts, 1 passe décisive).

>