Son Ballon d’Or contesté ? Messi "s’en fiche"

Lundi dernier, Lionel Messi a été sacré Ballon d’Or pour la 7e fois de sa carrière. Mais depuis ce triomphe il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un remette en question la légitimité de sa victoire. Ses contempteurs se succèdent pour contester sa première place au classement au détriment d’un Robert Lewandowski qu’ils jugent plus performant sur l’année. Des opinions dont La Pulga a eu parfaitement vent, mais il les ignore totalement.

« Messi a la peau dure »

Guillaum Balague, un célèbre journaliste espagnol et qui a été auteur d’une biographie sur le génie argentin, assure que ce dernier ne se laisse guère déstabiliser par les critiques extérieures. « Sait-il comment son sacre a fait réagir certains sur les réseaux sociaux ? Bien évidemment, a-t-il indiqué au Parisien dans sa chronique. Il entend ce qui se dit de lui grâce à ses amis ou à son équipe de relations publiques. Mais il se fiche royalement de ce que les gens pensent de lui. Il s’est habitué à ce que tout le monde nuance ses victoires (même dans les années où elles sont incontestables) et il comprend comment fonctionnent les réseaux sociaux : les opinions y sont extrêmes, seuls les plus vindicatifs y sont entendus. »

 

Depuis le début de sa carrière, Messi est habitué aux attaques extérieures. Même les plus virulentes. Mais, il s’est construit une carapace et sait parfaitement comment évacuer toutes ces ondes négatives. « Lors de ses passages au tribunal à Barcelone pour ses affaires de fraude fiscale, une chose est devenue claire pour lui : il s’agissait d’une persécution, émanant possiblement de Madrid à cause des succès du FC Barcelone. Alors, ça vous oblige à avoir la peau dure. Le fait est que cette année, sa joie ultime était de gagner quelque chose avec l’Argentine. Le reste, c’est du bonus. Mais il sait déjà que les votes pour le Ballon d’or 2022 auront lieu après la Coupe du monde au Qatar… »


>