Saint-Etienne : Qui est Retsos, le successeur de Fofana ?

En quête d'un défenseur central pour remplacer Wesley Fofana, finalement parti à Leicester City en Premier League, Saint-Etienne a réalisé un des beaux coups de cette fin de mercato. En effet, alors que l'équipe du Forez a tenté d'obtenir un nouveau prêt d'Arsenal pour William Saliba, c'est finalement Panagiotis Retsos qui a débarqué chez les Verts. Prêté avec une option d'achat estimée à 6,5 millions d'euros, le Grec va tenter de donner un nouvel élan à sa jeune carrière après une période de moins bien au Bayer Leverkusen.

Formé à l'Olympiakos Le Pirée, le natif de Johannesbourg (Afrique du Sud) semblait en tout cas avoir besoin d'un nouveau défi après un peu plus de deux ans en Allemagne, puis un prêt de courte durée à cause de la pandémie du coronavirus à Sheffield United, en janvier dernier. Ainsi, c'est en Ligue 1 que Retsos espère désormais se refaire une beauté cette saison avec l'ASSE.

« Je ne lâche rien sur un terrain, je mets de l’agressivité »


Plutôt méconnu en France, l'intéressé s'est confié sur son jeu et ses préférences, lors d'un entretien au Progrès. « Je suis droitier mais je peux évoluer axe droit ou axe gauche. Quand tu es jeune, la polyvalence est une chance. Mais quand on veut progresser, c’est mieux de se fixer à un poste. Mes principales qualités ? Je dirais ma vitesse et ma technique. Je ne suis pas forcément impressionnant physiquement, mais je ne lâche rien sur un terrain, je mets de l’agressivité », a notamment expliqué Retsos.

Pour sa part, Claude Puel semble déjà sous le charme de sa dernière recrue. « Il possède une facilité technique qui lui permet de s’adapter à différents postes. C’est quelqu’un de très ouvert, qui veut s’acclimater rapidement, a reconnu ce dernier en conférence de presse. Les premières impressions le concernant sont très bonnes. » Ce dimanche, contre Nice (17h00), entre l'absence pour suspension de Timothée Kolodziejczak et la grave blessure d'Yvann Maçon, Retsos devrait être titulaire et découvrira pour la première fois le Stade Geoffroy-Guichard.