Rennes : Les premiers mots de Genesio



Il était attendu, et depuis ce jeudi, c'est officiel : Bruno Genesio est le nouvel entraîneur du Stade Rennais et s'est engagé jusqu'en juin 2023 avec les Rouge et Noir. Le voilà donc de retour en Ligue 1, deux ans après son départ de l'OL pour la Chine. La direction rennaise a jeté son dévolu sur lui, et le technicien français n'a pas l'intention de se savourer, comme il l'a confirmé auprès du site officiel du club. "Je suis très heureux d’être à Rennes, et d’être déjà au travail car c’est le plus important, le plus urgent. On a passé une bonne partie de la journée avec Florian (Maurice, ndlr) pour poser les premières décisions et organiser les différentes rencontres que je dois faire au club", a-t-il assuré, avouant qu'il avait contacté dès samedi par Pinault (le lendemain de la défaite de Rennes contre Nice, ndlr).

 

"L'urgence est de rétablir une situation difficile"


Sondé sur de possibles objectifs fixés par sa direction, Genesio a indiqué qu'il était nécessaire de rapidement changer la dynamique, alors que le club breton reste sur une série de cinq défaites consécutives, toutes compétitions confondues. "Redresser la situation est le plus important dans un premier temps. On verra après s’il y a la possibilité de finir à une place de 5e ou 6e. L’urgence est de rétablir une situation difficile. Encore une fois, j’ai une grande confiance en ce groupe et en ce club. Je tiens à remercier Monsieur Pinault qui a été déterminant dans mon choix au travers de notre rencontre", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, l'ancien entraîneur du Beijing Sinobo Guoan FC s'est aussi montré persuadé de la qualité de son groupe : "Il y a des joueurs de qualité et c’est ce qui a fini de me convaincre. Même si la série est difficile en ce moment, il y a matière à être plus optimiste pour la suite. Il y a une équipe, un effectif et un club très bien organisé, bien structuré avec un projet intéressant. Il faut positiver. On sait qu’une saison est faite de moments difficiles mais c’est un beau challenge à relever pour tout le monde, de montrer que l’on a du caractère et que l’on est capables de sortir de cette situation." La première de Genesio à la tête de Rennes se déroulera sur la pelouse de l'Orange Vélodrome, face à l'OM de Jorge Sampaoli, mercredi (19 heures).

>