Rennes fait du neuf avec du jeune

Reuters
Rennes empile les points. Même avec une équipe remaniée, les Bretons poussent désormais leur série à neuf matchs sans défaite et gardent la tête de leur groupe dans cette Ligue Europa Conférence qui entretient leur belle dynamique. Mais Bruno Génésio, dans le ton de ce qu'il s'évertue à faire depuis le début de la saison, est exigeant : "On a globalement manqué de percussion et de mouvements, on a beaucoup tiré mais les positions n'étaient pas idéales. On sait qu'on doit faire beaucoup mieux, nous aurions aimé un contenu plus flamboyant." Dès le mois d'août, alors que les Rennais sortaient pourtant d'une victoire face au Rosenborg en barrages, l'ancien entraîneur de Lyon s'était montré virulent envers ses troupes.

Ses joueurs restent jeunes, c'est pourquoi Génésio a visiblement décidé de les maintenir sous pression. Vu que la recette fonctionne, après un début de saison difficile, il serait dommage de changer. "On est un peu moins bien depuis quelque temps, mais notre série continue et ça prouve qu'on a du caractère. Nous avons notre destin entre nos pieds." Gaëtan Laborde avait été laissé sur le banc et n'est entré qu'à la 66eme minute, de même que Flavien Tait. Décision encore plus forte, le gardien Alfred Gomis est resté sur le banc. Rennes aurait pu connaître une soirée moins ardue si un penalty avait été accordé en début de match, sur une situation litigieuse. La justesse technique a manqué, mais le club reste en mesure de réussir un vrai exploit.

Si les Rouge et noir battent Arnhem dans trois semaines, en imaginant que Tottenham en fasse de même chez les Slovènes de Mura - qui avaient été plus faibles au match aller contre Rennes (1-2) -, la finale de groupe à Tottenham serait un test assez formidable pour la troupe de Génésio, avec la perspective de se qualifier directement pour les huitièmes (en cas de première place). Ce qui affirmerait l'enjeu de cette C4 pour l'équipe, déjà située dans un des groupes les plus relevés de cette nouvelle compétition. Les sixièmes de Ligue 1 la saison passée ont su faire la différence sur un coup de pied arrêté, et confirmer ainsi qu'elle disposait de plusieurs cordes à son arc. "Le groupe travaille bien et ça se ressent", termine Nayef Aguerd.

>