Rennes : Bruno Genesio, l'homme de la situation ?

Panoramic

Un peu plus de deux ans après Julien Stéphan qui avait réussi ses débuts à Rennes en obtenant une qualification pour la Ligue Europa via la Coupe de France, Bruno Genesio peut espérer en faire de même grâce à la Ligue 1. Nommé à la tête du club breton au début du mois de mars, l'ancien entraîneur de l'OL a trouvé les solutions pour mettre un terme à la série de mauvais résultats des coéquipiers d'Eduardo Camavinga. Après la défaite inaugurale face à Marseille, le quinquagénaire a permis à son équipe de remporter deux matchs d'affilée. A Reims ce dimanche, il va tenter de poursuivre cette bonne série pour se rapprocher du top 5 et des places qualificatives aux compétitions européennes.

Revenu de son expérience en Chine, le tacticien a su redonner de la confiance à des Rennais qui en manquaient cruellement depuis le début de l'année 2021. Le nouveau staff a aussi su rapporter de la joie de vivre au vestiaire breton à en croire les propos de Damien Da Silva rapportés par France Bleu Armorique au début du week-end. "Ils sont arrivés avec beaucoup de fraîcheur. Nous on en manquait parce qu'on restait dans la négativité des mauvais résultats. Ca nous a fait du bien, peut-être qu'on ne rigolait pas assez à l'entraînement, tout en restant sérieux bien entendu. C'est plus facile à dire quand on gagne, mais c'est un peu mieux à ce niveau là."

Genesio a peut-être trouvé un cadre qui lui convient


Même s'il reste encore du chemin à parcourir, le Stade Rennais est sur la bonne voie pour retrouver son jeu et son standing. Si le choix de Bruno Genesio avait d'abord été contesté, il semble sur le point de redresser la barre comme il était parvenu à le faire à sa nomination sur le banc lyonnais en 2015. Il n'a peut-être pas le charisme et l'ancrage local de son prédécesseur mais dans une institution structurée et un peu moins exposée que l'Olympique lyonnais, l'entraîneur de 54 ans pourrait trouver un cadre favorable à sa réussite d'autant plus qu'il est épaulé par Florian Maurice à la direction sportive.

Si Bruno Genesio ne représente peut-être pas la progression espérée par les supporters rennais, sa volonté d'inculquer une culture de la gagne et son expérience semblent apporter quelques garanties. S'il sera difficile pour lui de faire aussi bien que Julien Stéphan, il peut miser sur sa capacité à réaliser des exploits pour marcher dans les traces de celui qui a récemment démissionné. La situation n'est pas la même qu'il y a deux ans mais les objectifs sont identiques.


>