PSG - Tuchel : «Remplacer les joueurs qu'on a perdus»

Quatre jours après avoir pris la mesure de Metz au Parc des Princes, le PSG va défier Nice à l’extérieur dimanche. Les Franciliens espèrent enchainer avec un nouveau succès, afin de confirmer leur rebond et basculer dans une dynamique positive. Thomas Tuchel, le coach de l’équipe, se montre optimiste dans cette optique car il sent un vent nouveau souffler depuis mercredi dernier. « Nous sommes heureux d'avoir trois jours entre les deux matchs. Aujourd'hui, c'est le premier jour pour l'entraînement ensemble. On va observer. La victoire est la meilleure chose pour récupérer », a-t-il déclaré.



Les Parisiens sont donc en mode reconquête. Ils sont confiants pour la suite, mais ils l’auraient été encore plus s’ils avaient pu compter sur leurs supporters, à domicile comme à l’extérieur. Tuchel a reconnu que c’est un facteur qui a son importance, car il peut être perturbateur. « Demain (dimanche), on joue à huis clos. Peut-être que c’est un avantage oui mais on manque de spectateurs, a-t-il regretté. Pas seulement au Parc mais aussi à l'extérieur. Cela manque beaucoup, ça donne de l'énergie. A Lens c'était une ambiance extraordinaire. Bien sûr que c'est un avantage mais ce n'est pas décisif. Cette atmosphère manque beaucoup à mes joueurs. »

« On a un groupe trop réduit »


Ce qui pourrait aussi aider Paris c’est d’avoir des renforts d’ici la clôture du marché des transferts. Comme il le fait quasiment à chacune de ses sorties médiatiques, l’entraineur allemand a admis que son effectif, tel qu’il est en ce moment, est trop limité pour remplir les objectifs qu’il s’est fixés. « On a un groupe réduit. On a toujours le risque de trop utiliser les joueurs, c'est le cas de Kehrer qui ne sera peut-être pas dans le groupe (…) C'est toujours l'objectif d'avoir un groupe prêt pour commencer un championnat. La priorité est claire, on a besoin d'un attaquant, un défenseur central et un milieu. On doit remplacer les joueurs qu'on a perdus ».